• Éternel Féminin : Le Procès

    Théâtre de l’Octogone

    Telle une véritable plaidoirie, ce spectacle est articulé autour d’œuvres musicales faisant référence à de nombreux archétypes de la femme tels que Carmen, Marguerite dans Faust, la vierge Marie, Norma, Salomé, Shéhérazade et bien d’autres encore. Incarné par Maître Charles Poncet, l’avocat défend le mythe de l’Éternel féminin, ou au contraire porte accusation contre, faisant le parallèle avec de célèbres procès de notre époque qui ont marqué la presse et les esprits. De nos jours, Don José aurait-il été acquitté du meurtre de Carmen pour crime passionnel ? Marguerite dans Faust aurait-elle été inculpée pour infanticide ? Quant aux Walkyries, auraient-elles été poursuivies pour crime de guerre ? La voix du violon, voix de la défense, saura-t-elle convaincre le jury composé des musiciens et du public de l’injustice faite à l’Éternel féminin?> fiche complète du spectacle
    Schubert Ave Maria • Rimski-Korsakov Schéhrazade • Courvoisier For Alise • De Falla Danse du Feu • Fauré Sicilienne de Pélléas et Mélisande • Gardel Por una Cabeza Bizet Carmen • Wieniavski Faust-Fantaisie • Wagner Chevauchée des Walkyries • Ponce Estrellita • Bellini Casta Diva
    • Artistes
    • Isabelle Meyer
    • Charles Poncet
    • Benjamin Knobil
    • Tobias Noss
    • Marilyne Musy
    • Suzette Sandoz
    • Atena Carte
    • Francesco Bartoletti
  • Éternel Féminin : Le Procès

    Les Salons

    Telle une véritable plaidoirie, ce spectacle est articulé autour d’œuvres musicales faisant référence à de nombreux archétypes de la femme tels que Carmen, Marguerite dans Faust, la vierge Marie, Norma, Salomé, Shéhérazade et bien d’autres encore. Incarné par Maître Charles Poncet, l’avocat défend le mythe de l’Éternel féminin, ou au contraire porte accusation contre, faisant le parallèle avec de célèbres procès de notre époque qui ont marqué la presse et les esprits. De nos jours, Don José aurait-il été acquitté du meurtre de Carmen pour crime passionnel ? Marguerite dans Faust aurait-elle été inculpée pour infanticide ? Quant aux Walkyries, auraient-elles été poursuivies pour crime de guerre ? La voix du violon, voix de la défense, saura-t-elle convaincre le jury composé des musiciens et du public de l’injustice faite à l’Éternel féminin?> fiche complète du spectacle
    Schubert Ave Maria • Rimski-Korsakov Schéhrazade • Courvoisier For Alise • De Falla Danse du Feu • Fauré Sicilienne de Pélléas et Mélisande • Gardel Por una Cabeza Bizet Carmen • Wieniavski Faust-Fantaisie • Wagner Chevauchée des Walkyries • Ponce Estrellita • Bellini Casta Diva
    • Artistes
    • Isabelle Meyer
    • Charles Poncet
    • Benjamin Knobil
    • Tobias Noss
    • Marilyne Musy
    • Suzette Sandoz
    • Atena Carte
    • Francesco Bartoletti
  • Éternel Féminin : Le Procès

    Théâtre de l’Octogone

    Telle une véritable plaidoirie, ce spectacle est articulé autour d’œuvres musicales faisant référence à de nombreux archétypes de la femme tels que Carmen, Marguerite dans Faust, la vierge Marie, Norma, Salomé, Shéhérazade et bien d’autres encore. Incarné par Maître Charles Poncet, l’avocat défend le mythe de l’Éternel féminin, ou au contraire porte accusation contre, faisant le parallèle avec de célèbres procès de notre époque qui ont marqué la presse et les esprits. De nos jours, Don José aurait-il été acquitté du meurtre de Carmen pour crime passionnel ? Marguerite dans Faust aurait-elle été inculpée pour infanticide ? Quant aux Walkyries, auraient-elles été poursuivies pour crime de guerre ? La voix du violon, voix de la défense, saura-t-elle convaincre le jury composé des musiciens et du public de l’injustice faite à l’Éternel féminin?> fiche complète du spectacle
    Schubert Ave Maria • Rimski-Korsakov Schéhrazade • Courvoisier For Alise • De Falla Danse du Feu • Fauré Sicilienne de Pélléas et Mélisande • Gardel Por una Cabeza Bizet Carmen • Wieniavski Faust-Fantaisie • Wagner Chevauchée des Walkyries • Ponce Estrellita • Bellini Casta Diva
    • Artistes
    • Isabelle Meyer
    • Charles Poncet
    • Benjamin Knobil
    • Tobias Noss
    • Marilyne Musy
    • Suzette Sandoz
    • Atena Carte
    • Francesco Bartoletti
  • Le Violon des Passions

    BFM Genève

    Suite au succès du spectacle Le Violon de Cupidon, Luc Ferry revient autour du thème de l’amour en sondant les arcanes des grandes passions : l’Amour érotique, la Mort et la Nostalgie. Dans un programme musical exaltant les sentiments populaires dans la musique savante, Le Violon des Passions explore la souffrance des héros confrontés à la séparation, au deuil de l’être aimé, mais aussi les remèdes ou les stratégies de secours qu’ils tentent plus ou moins avec bonheur d’inventer face à l’épreuve sans doute la plus douloureuse de toute existence humaine.> fiche complète du spectacle
    de Bernstein à Offenbach en passant par Fauré, Gershwin et Saint-Saëns
    • Artistes
    • Isabelle Meyer
    • Luc Ferry
    • Ensemble Art-en-Ciel
  • Le Violon des Passions

    Théâtre de l’Octogone

    Suite au succès du spectacle Le Violon de Cupidon, Luc Ferry revient autour du thème de l’amour en sondant les arcanes des grandes passions : l’Amour érotique, la Mort et la Nostalgie. Dans un programme musical exaltant les sentiments populaires dans la musique savante, Le Violon des Passions explore la souffrance des héros confrontés à la séparation, au deuil de l’être aimé, mais aussi les remèdes ou les stratégies de secours qu’ils tentent plus ou moins avec bonheur d’inventer face à l’épreuve sans doute la plus douloureuse de toute existence humaine.> fiche complète du spectacle
    de Bernstein à Offenbach en passant par Fauré, Gershwin et Saint-Saëns
    • Artistes
    • Isabelle Meyer
    • Luc Ferry
    • Ensemble Art-en-Ciel
  • Babar & Ferdinand

    Théâtre de l’Octogone

    Babar le petit Éléphant et Ferdinand le petit Taureau sont deux célèbres contes qui ont accompagné plusieurs générations d’enfants. Le premier a connu un succès mondial, traduit dans 27 langues, le deuxième a inspiré Walt Disney dans le dessin animé Ferdinand le Taureau. Deux contes que les compositeurs Poulenc et Ridout ont mis en musique, choisissant ou le piano ou le violon pour chanter et raconter les aventures de nos deux héros. En passant du statut de l’enfant à celui d’adulte et du statut d’animal à celui d’homme, Babar et Ferdinand marquent des rites de passage classiques qui permettent à l’enfant de s’identifier. Deux histoires d’animaux qui se confrontent au monde des hommes et essaient d’y trouver leur place... ou pas !> fiche complète du spectacle
    Poulenc
    Babar le petit Éléphant, sur les textes de Jean de Brunhoff
    Ridout
    Ferdinand le petit Taureau, sur les textes de Leaf Munroe
    Milhaud
    Le Bœuf sur le Toit
    Paganini
    Moto perpetuo
    • Artistes
    • Isabelle Meyer
    • Pierric
    • François Killian
    • Nicolas Mayoraz
  • Babar & Ferdinand

    Théâtre du Pommier

    Babar le petit Éléphant et Ferdinand le petit Taureau sont deux célèbres contes qui ont accompagné plusieurs générations d’enfants. Le premier a connu un succès mondial, traduit dans 27 langues, le deuxième a inspiré Walt Disney dans le dessin animé Ferdinand le Taureau. Deux contes que les compositeurs Poulenc et Ridout ont mis en musique, choisissant ou le piano ou le violon pour chanter et raconter les aventures de nos deux héros. En passant du statut de l’enfant à celui d’adulte et du statut d’animal à celui d’homme, Babar et Ferdinand marquent des rites de passage classiques qui permettent à l’enfant de s’identifier. Deux histoires d’animaux qui se confrontent au monde des hommes et essaient d’y trouver leur place... ou pas !> fiche complète du spectacle
    Poulenc
    Babar le petit Éléphant, sur les textes de Jean de Brunhoff
    Ridout
    Ferdinand le petit Taureau, sur les textes de Leaf Munroe
    Milhaud
    Le Bœuf sur le Toit
    Paganini
    Moto perpetuo
    • Artistes
    • Isabelle Meyer
    • Pierric
    • François Killian
    • Nicolas Mayoraz
  • Babar & Ferdinand

    Théâtre du Pommier

    Babar le petit Éléphant et Ferdinand le petit Taureau sont deux célèbres contes qui ont accompagné plusieurs générations d’enfants. Le premier a connu un succès mondial, traduit dans 27 langues, le deuxième a inspiré Walt Disney dans le dessin animé Ferdinand le Taureau. Deux contes que les compositeurs Poulenc et Ridout ont mis en musique, choisissant ou le piano ou le violon pour chanter et raconter les aventures de nos deux héros. En passant du statut de l’enfant à celui d’adulte et du statut d’animal à celui d’homme, Babar et Ferdinand marquent des rites de passage classiques qui permettent à l’enfant de s’identifier. Deux histoires d’animaux qui se confrontent au monde des hommes et essaient d’y trouver leur place... ou pas !> fiche complète du spectacle
    Poulenc
    Babar le petit Éléphant, sur les textes de Jean de Brunhoff
    Ridout
    Ferdinand le petit Taureau, sur les textes de Leaf Munroe
    Milhaud
    Le Bœuf sur le Toit
    Paganini
    Moto perpetuo
    • Artistes
    • Isabelle Meyer
    • Pierric
    • François Killian
    • Nicolas Mayoraz
  • Danse avec le Violon !

    BFM Genève

    Musique populaire et musique savante se mêlent et s’entremêlent pour ne former qu’un seul substrat, richesse culturelle au sens pluriel. Isabelle Meyer, les plus grands champions de la scène hip hop actuelle et l’Ensemble Art-en-Ciel revisitent le genre de la comédie-ballet et proposent de redécouvrir le seul vrai langage qui par-delà les races, les peuples et les traditions, parle au cœur de l’homme: celui de l’émotion.> fiche complète du spectacle
    • Artistes
    • Isabelle Meyer
    • Menad Benhaça
    • Loïc Dinga
    • Imran Carvalho
    • Bboy Calle
    • Tristan Starowicz
    • Moa Champion Red Bull 2015
    • Ensemble Art-en-Ciel
    • Denis Waldvogel
  • Le Violon de l’Opéra

    Le Bois qui chante

    Tantôt joueur, tantôt cajoleur, le violon, toujours amoureux, chante, vocalise et raconte des histoires de divas. Se faufilant parmi les compositeurs d’opéras les plus célèbres, fredonnant au passage quelques airs bien connus et virevoltant parmi les hauteurs vertigineuses de l’instrument,Le Violon de l’Opéra vous fera découvrir l’opéra autrement, l’Opéra à Quat’cordes !> fiche complète du spectacle
    • Artistes
    • Isabelle Meyer
    • Gérard Diggelmann
    • Ensemble Art-en-Ciel
    • Gazus Gagnebin
  • Danse avec le Violon !

    Théâtre du Jorat

    Musique populaire et musique savante se mêlent et s’entremêlent pour ne former qu’un seul substrat, richesse culturelle au sens pluriel. Isabelle Meyer, les plus grands champions de la scène hip hop actuelle et l’Ensemble Art-en-Ciel revisitent le genre de la comédie-ballet et proposent de redécouvrir le seul vrai langage qui par-delà les races, les peuples et les traditions, parle au cœur de l’homme: celui de l’émotion.> fiche complète du spectacle
    • Artistes
    • Isabelle Meyer
    • Menad Benhaça
    • Loïc Dinga
    • Imran Carvalho
    • Bboy Calle
    • Tristan Starowicz
    • Moa Champion Red Bull 2015
    • Ensemble Art-en-Ciel
    • Denis Waldvogel
  • Le Violon de l’Opéra

    Opéra de Lausanne

    Tantôt joueur, tantôt cajoleur, le violon, toujours amoureux, chante, vocalise et raconte des histoires de divas. Se faufilant parmi les compositeurs d’opéras les plus célèbres, fredonnant au passage quelques airs bien connus et virevoltant parmi les hauteurs vertigineuses de l’instrument,Le Violon de l’Opéra vous fera découvrir l’opéra autrement, l’Opéra à Quat’cordes !> fiche complète du spectacle
    • Artistes
    • Isabelle Meyer
    • Gérard Diggelmann
    • Ensemble Art-en-Ciel
    • Gazus Gagnebin
  • Le Violon de l’Opéra

    BFM Genève

    Tantôt joueur, tantôt cajoleur, le violon, toujours amoureux, chante, vocalise et raconte des histoires de divas. Se faufilant parmi les compositeurs d’opéras les plus célèbres, fredonnant au passage quelques airs bien connus et virevoltant parmi les hauteurs vertigineuses de l’instrument,Le Violon de l’Opéra vous fera découvrir l’opéra autrement, l’Opéra à Quat’cordes !> fiche complète du spectacle
    • Artistes
    • Isabelle Meyer
    • Gérard Diggelmann
    • Ensemble Art-en-Ciel
    • Gazus Gagnebin
  • Le Violon de l’Opéra

    Théâtre du Pré-aux-Moines

    Tantôt joueur, tantôt cajoleur, le violon, toujours amoureux, chante, vocalise et raconte des histoires de divas. Se faufilant parmi les compositeurs d’opéras les plus célèbres, fredonnant au passage quelques airs bien connus et virevoltant parmi les hauteurs vertigineuses de l’instrument,Le Violon de l’Opéra vous fera découvrir l’opéra autrement, l’Opéra à Quat’cordes !> fiche complète du spectacle
    • Artistes
    • Isabelle Meyer
    • Gérard Diggelmann
    • Ensemble Art-en-Ciel
    • Gazus Gagnebin
  • Babar & Ferdinand

    BCV Concert Hall

    Babar le petit Éléphant et Ferdinand le petit Taureau sont deux célèbres contes qui ont accompagné plusieurs générations d’enfants. Le premier a connu un succès mondial, traduit dans 27 langues, le deuxième a inspiré Walt Disney dans le dessin animé Ferdinand le Taureau. Deux contes que les compositeurs Poulenc et Ridout ont mis en musique, choisissant ou le piano ou le violon pour chanter et raconter les aventures de nos deux héros. En passant du statut de l’enfant à celui d’adulte et du statut d’animal à celui d’homme, Babar et Ferdinand marquent des rites de passage classiques qui permettent à l’enfant de s’identifier. Deux histoires d’animaux qui se confrontent au monde des hommes et essaient d’y trouver leur place... ou pas !> fiche complète du spectacle
    Poulenc
    Babar le petit Éléphant, sur les textes de Jean de Brunhoff
    Ridout
    Ferdinand le petit Taureau, sur les textes de Leaf Munroe
    Milhaud
    Le Bœuf sur le Toit
    Paganini
    Moto perpetuo
    • Artistes
    • Isabelle Meyer
    • Pierric
    • François Killian
    • Nicolas Mayoraz
  • Babar & Ferdinand

    Casino Théâtre, Rolle

    Babar le petit Éléphant et Ferdinand le petit Taureau sont deux célèbres contes qui ont accompagné plusieurs générations d’enfants. Le premier a connu un succès mondial, traduit dans 27 langues, le deuxième a inspiré Walt Disney dans le dessin animé Ferdinand le Taureau. Deux contes que les compositeurs Poulenc et Ridout ont mis en musique, choisissant ou le piano ou le violon pour chanter et raconter les aventures de nos deux héros. En passant du statut de l’enfant à celui d’adulte et du statut d’animal à celui d’homme, Babar et Ferdinand marquent des rites de passage classiques qui permettent à l’enfant de s’identifier. Deux histoires d’animaux qui se confrontent au monde des hommes et essaient d’y trouver leur place... ou pas !> fiche complète du spectacle
    Poulenc
    Babar le petit Éléphant, sur les textes de Jean de Brunhoff
    Ridout
    Ferdinand le petit Taureau, sur les textes de Leaf Munroe
    Milhaud
    Le Bœuf sur le Toit
    Paganini
    Moto perpetuo
    • Artistes
    • Isabelle Meyer
    • Pierric
    • François Killian
    • Nicolas Mayoraz
  • Vivaldi & Piazzolla

    Théâtre de l’Octogone

    De Venise à Buenos Aires, la terre double le phénomène des saisons. Lorsque les plaisirs de Bacchus enivrent les Vénitiens, les bords du fleuve Rio de la Plata se colorent de tons printaniers. Isabelle Meyer et l’Ensemble Art-en-Ciel présentent un concert-spectacle où Vivaldi et Piazzolla dansent l’alternance des saisons et des styles dans un pas de deux musical, culturel et chorégraphique.> fiche complète du spectacle
    Antonio Vivaldi
    Les Quatre Saisons
    Astor Piazzolla
    Las Cuatro Estaciones Portenas
    • Artistes
    • Isabelle Meyer
    • Patricia Carrazco
    • Pablo Linares
    • Ensemble Art-en-Ciel
    • Jérémy Vannereau
    • Luis Semeniuk
    • Mirella Vedeva-Ruaux
    • Nicolas Mayoraz
    • Gérard Diggelmann
  • Vivaldi & Piazzolla

    BFM Genève

    De Venise à Buenos Aires, la terre double le phénomène des saisons. Lorsque les plaisirs de Bacchus enivrent les Vénitiens, les bords du fleuve Rio de la Plata se colorent de tons printaniers. Isabelle Meyer et l’Ensemble Art-en-Ciel présentent un concert-spectacle où Vivaldi et Piazzolla dansent l’alternance des saisons et des styles dans un pas de deux musical, culturel et chorégraphique.> fiche complète du spectacle
    Antonio Vivaldi
    Les Quatre Saisons
    Astor Piazzolla
    Las Cuatro Estaciones Portenas
    • Artistes
    • Isabelle Meyer
    • Patricia Carrazco
    • Pablo Linares
    • Ensemble Art-en-Ciel
    • Jérémy Vannereau
    • Luis Semeniuk
    • Mirella Vedeva-Ruaux
    • Nicolas Mayoraz
    • Gérard Diggelmann
  • Vivaldi & Piazzolla

    Théâtre du Crochetan

    De Venise à Buenos Aires, la terre double le phénomène des saisons. Lorsque les plaisirs de Bacchus enivrent les Vénitiens, les bords du fleuve Rio de la Plata se colorent de tons printaniers. Isabelle Meyer et l’Ensemble Art-en-Ciel présentent un concert-spectacle où Vivaldi et Piazzolla dansent l’alternance des saisons et des styles dans un pas de deux musical, culturel et chorégraphique.> fiche complète du spectacle
    Antonio Vivaldi
    Les Quatre Saisons
    Astor Piazzolla
    Las Cuatro Estaciones Portenas
    • Artistes
    • Isabelle Meyer
    • Patricia Carrazco
    • Pablo Linares
    • Ensemble Art-en-Ciel
    • Jérémy Vannereau
    • Luis Semeniuk
    • Mirella Vedeva-Ruaux
    • Nicolas Mayoraz
    • Gérard Diggelmann
  • Vivaldi & Piazzolla

    Opéra de Lausanne

    De Venise à Buenos Aires, la terre double le phénomène des saisons. Lorsque les plaisirs de Bacchus enivrent les Vénitiens, les bords du fleuve Rio de la Plata se colorent de tons printaniers. Isabelle Meyer et l’Ensemble Art-en-Ciel présentent un concert-spectacle où Vivaldi et Piazzolla dansent l’alternance des saisons et des styles dans un pas de deux musical, culturel et chorégraphique.> fiche complète du spectacle
    Antonio Vivaldi
    Les Quatre Saisons
    Astor Piazzolla
    Las Cuatro Estaciones Portenas
    • Artistes
    • Isabelle Meyer
    • Patricia Carrazco
    • Pablo Linares
    • Ensemble Art-en-Ciel
    • Jérémy Vannereau
    • Luis Semeniuk
    • Mirella Vedeva-Ruaux
    • Nicolas Mayoraz
    • Gérard Diggelmann
  • Vivaldi & Piazzolla

    Opéra de Lausanne

    De Venise à Buenos Aires, la terre double le phénomène des saisons. Lorsque les plaisirs de Bacchus enivrent les Vénitiens, les bords du fleuve Rio de la Plata se colorent de tons printaniers. Isabelle Meyer et l’Ensemble Art-en-Ciel présentent un concert-spectacle où Vivaldi et Piazzolla dansent l’alternance des saisons et des styles dans un pas de deux musical, culturel et chorégraphique.> fiche complète du spectacle
    Antonio Vivaldi
    Les Quatre Saisons
    Astor Piazzolla
    Las Cuatro Estaciones Portenas
    • Artistes
    • Isabelle Meyer
    • Patricia Carrazco
    • Pablo Linares
    • Ensemble Art-en-Ciel
    • Jérémy Vannereau
    • Luis Semeniuk
    • Mirella Vedeva-Ruaux
    • Nicolas Mayoraz
    • Gérard Diggelmann
  • Le Violon de Cupidon

    Casino de Montbenon

    Les causeries du philosophe Luc Ferry font écho à un répertoire musical français inspiré des mythes amoureux dans la littérature. « Mourir pour des idées, d’accord, fredonnait Georges Brassens avant d’ironiser : « C’est bien beau mais pour lesquelles ? » Pour Dieu, pour la patrie, pour la révolution ? Aujourd’hui, personne ne mourrait plus pour ces vieilles figures surannées du sacré. Mais seulement pour le visage de proches, du prochain, l’on se « sacrifierait ». C’est une révolution, celle de l’amour qui guillotine le mariage de raison et accouche de la laïcité vers la sacralisation de l’humain. Une sacralisation de l’humain que Luc Ferry réinvente, non pas au sens religieux, mais humaniste. La révolution de l’amour ferait-elle de l’homme une nouvelle figure du sacré ?> fiche complète du spectacle
    Chausson
    Poème, composé sur Le Chant de l’Amour triomphantde Tourguéniev
    Massenet
    Méditation de Thaïs, basé sur l’œuvre d’Anatole France
    Shchedrin / Bizet
    Suite sur des airs de Carmen, composé sur la nouvelle de Mérimée
    Saint-Saëns (uniquement dans la version 2013 du concert-spectacle)
    La Muse et le Poète
    • Artistes
    • Luc Ferry
    • Isabelle Meyer
    • Ensemble Art-en-Ciel
    • Gábor Takács
    • Jean-Marie Liengme
    • Virginie Mouche
    • Nicolas Mayoraz
    • Gérard Diggelmann
  • Le Violon de Cupidon

    Spectacles onésiens

    Les causeries du philosophe Luc Ferry font écho à un répertoire musical français inspiré des mythes amoureux dans la littérature. « Mourir pour des idées, d’accord, fredonnait Georges Brassens avant d’ironiser : « C’est bien beau mais pour lesquelles ? » Pour Dieu, pour la patrie, pour la révolution ? Aujourd’hui, personne ne mourrait plus pour ces vieilles figures surannées du sacré. Mais seulement pour le visage de proches, du prochain, l’on se « sacrifierait ». C’est une révolution, celle de l’amour qui guillotine le mariage de raison et accouche de la laïcité vers la sacralisation de l’humain. Une sacralisation de l’humain que Luc Ferry réinvente, non pas au sens religieux, mais humaniste. La révolution de l’amour ferait-elle de l’homme une nouvelle figure du sacré ?> fiche complète du spectacle
    Chausson
    Poème, composé sur Le Chant de l’Amour triomphantde Tourguéniev
    Massenet
    Méditation de Thaïs, basé sur l’œuvre d’Anatole France
    Shchedrin / Bizet
    Suite sur des airs de Carmen, composé sur la nouvelle de Mérimée
    Saint-Saëns (uniquement dans la version 2013 du concert-spectacle)
    La Muse et le Poète
    • Artistes
    • Luc Ferry
    • Isabelle Meyer
    • Ensemble Art-en-Ciel
    • Gábor Takács
    • Jean-Marie Liengme
    • Virginie Mouche
    • Nicolas Mayoraz
    • Gérard Diggelmann
  • Babar & Ferdinand

    Casino de Montbenon

    Babar le petit Éléphant et Ferdinand le petit Taureau sont deux célèbres contes qui ont accompagné plusieurs générations d’enfants. Le premier a connu un succès mondial, traduit dans 27 langues, le deuxième a inspiré Walt Disney dans le dessin animé Ferdinand le Taureau. Deux contes que les compositeurs Poulenc et Ridout ont mis en musique, choisissant ou le piano ou le violon pour chanter et raconter les aventures de nos deux héros. En passant du statut de l’enfant à celui d’adulte et du statut d’animal à celui d’homme, Babar et Ferdinand marquent des rites de passage classiques qui permettent à l’enfant de s’identifier. Deux histoires d’animaux qui se confrontent au monde des hommes et essaient d’y trouver leur place... ou pas !> fiche complète du spectacle
    Poulenc
    Babar le petit Éléphant, sur les textes de Jean de Brunhoff
    Ridout
    Ferdinand le petit Taureau, sur les textes de Leaf Munroe
    Milhaud
    Le Bœuf sur le Toit
    Paganini
    Moto perpetuo
    • Artistes
    • Isabelle Meyer
    • Pierric
    • François Killian
    • Nicolas Mayoraz
  • Babar & Ferdinand

    Spectacles onésiens

    Babar le petit Éléphant et Ferdinand le petit Taureau sont deux célèbres contes qui ont accompagné plusieurs générations d’enfants. Le premier a connu un succès mondial, traduit dans 27 langues, le deuxième a inspiré Walt Disney dans le dessin animé Ferdinand le Taureau. Deux contes que les compositeurs Poulenc et Ridout ont mis en musique, choisissant ou le piano ou le violon pour chanter et raconter les aventures de nos deux héros. En passant du statut de l’enfant à celui d’adulte et du statut d’animal à celui d’homme, Babar et Ferdinand marquent des rites de passage classiques qui permettent à l’enfant de s’identifier. Deux histoires d’animaux qui se confrontent au monde des hommes et essaient d’y trouver leur place... ou pas !> fiche complète du spectacle
    Poulenc
    Babar le petit Éléphant, sur les textes de Jean de Brunhoff
    Ridout
    Ferdinand le petit Taureau, sur les textes de Leaf Munroe
    Milhaud
    Le Bœuf sur le Toit
    Paganini
    Moto perpetuo
    • Artistes
    • Isabelle Meyer
    • Pierric
    • François Killian
    • Nicolas Mayoraz
  • Le Violon de Cupidon

    Opéra de Lausanne

    Les causeries du philosophe Luc Ferry font écho à un répertoire musical français inspiré des mythes amoureux dans la littérature. « Mourir pour des idées, d’accord, fredonnait Georges Brassens avant d’ironiser : « C’est bien beau mais pour lesquelles ? » Pour Dieu, pour la patrie, pour la révolution ? Aujourd’hui, personne ne mourrait plus pour ces vieilles figures surannées du sacré. Mais seulement pour le visage de proches, du prochain, l’on se « sacrifierait ». C’est une révolution, celle de l’amour qui guillotine le mariage de raison et accouche de la laïcité vers la sacralisation de l’humain. Une sacralisation de l’humain que Luc Ferry réinvente, non pas au sens religieux, mais humaniste. La révolution de l’amour ferait-elle de l’homme une nouvelle figure du sacré ?> fiche complète du spectacle
    Chausson
    Poème, composé sur Le Chant de l’Amour triomphantde Tourguéniev
    Massenet
    Méditation de Thaïs, basé sur l’œuvre d’Anatole France
    Shchedrin / Bizet
    Suite sur des airs de Carmen, composé sur la nouvelle de Mérimée
    Saint-Saëns (uniquement dans la version 2013 du concert-spectacle)
    La Muse et le Poète
    • Artistes
    • Luc Ferry
    • Isabelle Meyer
    • Ensemble Art-en-Ciel
    • Gábor Takács
    • Jean-Marie Liengme
    • Virginie Mouche
    • Nicolas Mayoraz
    • Gérard Diggelmann
  • Le Carnaval des Animaux

    Centre des Congrès Crans-Montana

    Ce soir, le monde des animaux lève le voile sur la musique. Ce soir, sur le plateau, c’est le Carnaval des Animaux ! Depuis sa tendre enfance, Karim est fasciné par la musique: son rêve est de devenir chef d’orchestre. Aidé parIsabelle la violoniste, il découvre un monde qui lui semblait alors inaccessible. Soulevant un voile de la pointe de son archet, Isabelle fait apparaître un livre musical, l’histoire de Ferdinand le taureau. Merveilleux ! La musique raconte une histoire ! Puis notre fée entonne Le bœuf sur le toit, rengaine brésilienne sortie tout droit du Carnaval de Rio. Un autre voile se soulève et apparaît alors le pianiste. Fantastique ! La musique donne envie de danser ! Karim jubile. Mais ce n’est pas tout. Chef d’orchestre il veut être, chef d’orchestre il sera ! Surgissent alors de toutes parts des musiciens. Ils vont imiter avec leur instrument ânes, kangourous et éléphants, devenant complices et cobayes de notre apprenti. Ce sera alors le Carnaval des Animaux. Mais non Karim, les tortues ne savent pas danser le french cancan ! Mais non Karim, ce n’est pas vingt mille notes sous les mers ! Apprends donc la musique avant de devenir un fossile ! Le chemin est long, parsemé de presto furioso et d’allegro ridicolo… Notre ami arrivera-t-il à réaliser son rêve ? Ses complices musiciens seront-ils assez perspicaces pour l’encourager dans sa voie et lever le voile sur les mystères de la musique ? Dès 7 ans> fiche complète du spectacle
    Alan Ridout
    Ferdinand, l’histoire du taureau andalou
    Darius Milhaud
    Le Bœuf sur le toit
    Camille Saint-Saëns
    Le Carnaval des Animaux
    • Artistes
    • Karim Slama
    • Isabelle Meyer
    • Gérard Demierre
    • Sébastien Guenot
    • François Killian
    • Christian Chamorel
    • Michael Zuber
    • Marion Rolland
    • Emmanuel Bütler
    • Mirella Vedeva-Ruaux
    • Yvan Tschopp
    • Francesco Bartoletti
    • Myrthe Rozeboom
    • Julien Mégroz
    • Marilyne Musy
  • Piazzolla

    Centre des Congrès Crans-Montana

    Dans Les Saisons Portègnes, Astor Piazzolla rend un véritable hommage aux Quatre Saisons de Vivaldi. Empruntant au baroque ses techniques d’écriture, l’homme au bandonéon perpétue la tradition du Tango, à la fois brûlure du soleil et abîme de noirceur. Déhanchements rythmiques dans un théâtre de larmes et de regrets, Patricia Carrazco et Pablo Linares, magnifique couple de danseurs argentins à la carrière internationale, restitue l’âme du Tango avec fièvre et folie, mais aussi avec charme en bandoulière. Provocation sublimée et vulgarité collant à la peau, si l’esprit même du Tango est sorti de la rue, Astor Piazzolla a toujours su l’y faire retourner. Évoquant un monde meilleur à travers le langage de la nostalgie, il greffe son amour de la musique savante occidentale avec les battements sourds de l’Argentine. Piazzolla, Les Quatre Saisons, soleil noir de mélancolie, sont fondamentalement une déclaration tragique, musiciens et danseurs sublimant cette passion magnétique, versatile et envoûtante.> fiche complète du spectacle
    Astor Piazzolla
    Histoire du Tango (Bordel 1900, Café 1930, Nightclub 1960, Concert d’Aujourd’hui)
    • Artistes
    • Patricia Carrazco
    • Haris Hatzimihail
    • Isabelle Meyer
    • Luis Semeniuk
    • Malika Pitou Nicolier
    • Pablo Linares
    • Louis Schwizgebel
    • Dagoberto Linhares
    • Eric Franceries
    • Lionel Cottet
    • Mirella Vedeva-Ruaux
    • Jérémy Vannereau
  • Piazzolla

    Festival de Villars

    Dans Les Saisons Portègnes, Astor Piazzolla rend un véritable hommage aux Quatre Saisons de Vivaldi. Empruntant au baroque ses techniques d’écriture, l’homme au bandonéon perpétue la tradition du Tango, à la fois brûlure du soleil et abîme de noirceur. Déhanchements rythmiques dans un théâtre de larmes et de regrets, Patricia Carrazco et Pablo Linares, magnifique couple de danseurs argentins à la carrière internationale, restitue l’âme du Tango avec fièvre et folie, mais aussi avec charme en bandoulière. Provocation sublimée et vulgarité collant à la peau, si l’esprit même du Tango est sorti de la rue, Astor Piazzolla a toujours su l’y faire retourner. Évoquant un monde meilleur à travers le langage de la nostalgie, il greffe son amour de la musique savante occidentale avec les battements sourds de l’Argentine. Piazzolla, Les Quatre Saisons, soleil noir de mélancolie, sont fondamentalement une déclaration tragique, musiciens et danseurs sublimant cette passion magnétique, versatile et envoûtante.> fiche complète du spectacle
    Astor Piazzolla
    Histoire du Tango (Bordel 1900, Café 1930, Nightclub 1960, Concert d’Aujourd’hui)
    • Artistes
    • Patricia Carrazco
    • Haris Hatzimihail
    • Isabelle Meyer
    • Luis Semeniuk
    • Malika Pitou Nicolier
    • Pablo Linares
    • Louis Schwizgebel
    • Dagoberto Linhares
    • Eric Franceries
    • Lionel Cottet
    • Mirella Vedeva-Ruaux
    • Jérémy Vannereau
  • Piazzolla

    Casino de Montbenon

    Dans Les Saisons Portègnes, Astor Piazzolla rend un véritable hommage aux Quatre Saisons de Vivaldi. Empruntant au baroque ses techniques d’écriture, l’homme au bandonéon perpétue la tradition du Tango, à la fois brûlure du soleil et abîme de noirceur. Déhanchements rythmiques dans un théâtre de larmes et de regrets, Patricia Carrazco et Pablo Linares, magnifique couple de danseurs argentins à la carrière internationale, restitue l’âme du Tango avec fièvre et folie, mais aussi avec charme en bandoulière. Provocation sublimée et vulgarité collant à la peau, si l’esprit même du Tango est sorti de la rue, Astor Piazzolla a toujours su l’y faire retourner. Évoquant un monde meilleur à travers le langage de la nostalgie, il greffe son amour de la musique savante occidentale avec les battements sourds de l’Argentine. Piazzolla, Les Quatre Saisons, soleil noir de mélancolie, sont fondamentalement une déclaration tragique, musiciens et danseurs sublimant cette passion magnétique, versatile et envoûtante.> fiche complète du spectacle
    Astor Piazzolla
    Histoire du Tango (Bordel 1900, Café 1930, Nightclub 1960, Concert d’Aujourd’hui)
    • Artistes
    • Patricia Carrazco
    • Haris Hatzimihail
    • Isabelle Meyer
    • Luis Semeniuk
    • Malika Pitou Nicolier
    • Pablo Linares
    • Louis Schwizgebel
    • Dagoberto Linhares
    • Eric Franceries
    • Lionel Cottet
    • Mirella Vedeva-Ruaux
    • Jérémy Vannereau
  • Piazzolla

    Théâtre de Valère

    Dans Les Saisons Portègnes, Astor Piazzolla rend un véritable hommage aux Quatre Saisons de Vivaldi. Empruntant au baroque ses techniques d’écriture, l’homme au bandonéon perpétue la tradition du Tango, à la fois brûlure du soleil et abîme de noirceur. Déhanchements rythmiques dans un théâtre de larmes et de regrets, Patricia Carrazco et Pablo Linares, magnifique couple de danseurs argentins à la carrière internationale, restitue l’âme du Tango avec fièvre et folie, mais aussi avec charme en bandoulière. Provocation sublimée et vulgarité collant à la peau, si l’esprit même du Tango est sorti de la rue, Astor Piazzolla a toujours su l’y faire retourner. Évoquant un monde meilleur à travers le langage de la nostalgie, il greffe son amour de la musique savante occidentale avec les battements sourds de l’Argentine. Piazzolla, Les Quatre Saisons, soleil noir de mélancolie, sont fondamentalement une déclaration tragique, musiciens et danseurs sublimant cette passion magnétique, versatile et envoûtante.> fiche complète du spectacle
    Astor Piazzolla
    Histoire du Tango (Bordel 1900, Café 1930, Nightclub 1960, Concert d’Aujourd’hui)
    • Artistes
    • Patricia Carrazco
    • Haris Hatzimihail
    • Isabelle Meyer
    • Luis Semeniuk
    • Malika Pitou Nicolier
    • Pablo Linares
    • Louis Schwizgebel
    • Dagoberto Linhares
    • Eric Franceries
    • Lionel Cottet
    • Mirella Vedeva-Ruaux
    • Jérémy Vannereau
  • Piazzolla

    Casino de Montbenon

    Dans Les Saisons Portègnes, Astor Piazzolla rend un véritable hommage aux Quatre Saisons de Vivaldi. Empruntant au baroque ses techniques d’écriture, l’homme au bandonéon perpétue la tradition du Tango, à la fois brûlure du soleil et abîme de noirceur. Déhanchements rythmiques dans un théâtre de larmes et de regrets, Patricia Carrazco et Pablo Linares, magnifique couple de danseurs argentins à la carrière internationale, restitue l’âme du Tango avec fièvre et folie, mais aussi avec charme en bandoulière. Provocation sublimée et vulgarité collant à la peau, si l’esprit même du Tango est sorti de la rue, Astor Piazzolla a toujours su l’y faire retourner. Évoquant un monde meilleur à travers le langage de la nostalgie, il greffe son amour de la musique savante occidentale avec les battements sourds de l’Argentine. Piazzolla, Les Quatre Saisons, soleil noir de mélancolie, sont fondamentalement une déclaration tragique, musiciens et danseurs sublimant cette passion magnétique, versatile et envoûtante.> fiche complète du spectacle
    Astor Piazzolla
    Histoire du Tango (Bordel 1900, Café 1930, Nightclub 1960, Concert d’Aujourd’hui)
    • Artistes
    • Patricia Carrazco
    • Haris Hatzimihail
    • Isabelle Meyer
    • Luis Semeniuk
    • Malika Pitou Nicolier
    • Pablo Linares
    • Louis Schwizgebel
    • Dagoberto Linhares
    • Eric Franceries
    • Lionel Cottet
    • Mirella Vedeva-Ruaux
    • Jérémy Vannereau
  • Le Carnaval des Animaux

    Casino de Montbenon

    Ce soir, le monde des animaux lève le voile sur la musique. Ce soir, sur le plateau, c’est le Carnaval des Animaux ! Depuis sa tendre enfance, Karim est fasciné par la musique: son rêve est de devenir chef d’orchestre. Aidé parIsabelle la violoniste, il découvre un monde qui lui semblait alors inaccessible. Soulevant un voile de la pointe de son archet, Isabelle fait apparaître un livre musical, l’histoire de Ferdinand le taureau. Merveilleux ! La musique raconte une histoire ! Puis notre fée entonne Le bœuf sur le toit, rengaine brésilienne sortie tout droit du Carnaval de Rio. Un autre voile se soulève et apparaît alors le pianiste. Fantastique ! La musique donne envie de danser ! Karim jubile. Mais ce n’est pas tout. Chef d’orchestre il veut être, chef d’orchestre il sera ! Surgissent alors de toutes parts des musiciens. Ils vont imiter avec leur instrument ânes, kangourous et éléphants, devenant complices et cobayes de notre apprenti. Ce sera alors le Carnaval des Animaux. Mais non Karim, les tortues ne savent pas danser le french cancan ! Mais non Karim, ce n’est pas vingt mille notes sous les mers ! Apprends donc la musique avant de devenir un fossile ! Le chemin est long, parsemé de presto furioso et d’allegro ridicolo… Notre ami arrivera-t-il à réaliser son rêve ? Ses complices musiciens seront-ils assez perspicaces pour l’encourager dans sa voie et lever le voile sur les mystères de la musique ? Dès 7 ans> fiche complète du spectacle
    Alan Ridout
    Ferdinand, l’histoire du taureau andalou
    Darius Milhaud
    Le Bœuf sur le toit
    Camille Saint-Saëns
    Le Carnaval des Animaux
    • Artistes
    • Karim Slama
    • Isabelle Meyer
    • Gérard Demierre
    • Sébastien Guenot
    • François Killian
    • Christian Chamorel
    • Michael Zuber
    • Marion Rolland
    • Emmanuel Bütler
    • Mirella Vedeva-Ruaux
    • Yvan Tschopp
    • Francesco Bartoletti
    • Myrthe Rozeboom
    • Julien Mégroz
    • Marilyne Musy
  • Mozart & le paradoxe des Étoiles

    Casino de Montbenon

    Regardez autour de vous ! Une multitude de couleurs, de textures, de matières, d’objets et d’êtres vivants. Pourtant, cette variété résulte de l’organisation d’un petit nombre de particules élémentaires. Il en va de même pour la musique, sept notes suffisent pour écrire toutes les symphonies du monde. Mozart, en ordonnant dans le temps les notes, a créé un langage abstrait qui nous émeut. Notre Univers, en permettant à la ma­tière de s’organiser en êtres complexes, a vu Mozart apparaître… C’est à la découverte d’une toute petite partie de cette histoire hors du commun, allant du Big Bang à Mozart, que vous convie l’astrophysicien Georges Meynet. Nous y découvrirons que les étoiles sont les pierres philosophales du cosmos, chaudrons cosmiques où les éléments nécessaires à la vie sont créés. Nous verrons aussi que la nature est espiègle et pleine de paradoxes ! Dans la suite de Mozart & les Étoiles 2006, sur une idée d’Hubert Reeves et de Karine Lethiec> fiche complète du spectacle
    Mozart
    Quintette avec 2 altos en sol majeur (K. 516)
    • Artistes
    • Georges Meynet
    • Isabelle Meyer
    • Felix Froschhammer
    • Karine Lethiec
    • Karl Wingerter
    • Yvan Tschopp
    • Joël Marosi
  • À Table !

    Théâtre du Pré-aux-Moines

    La famille se forge de l’intérieur, par ses repas. Manger ensemble, c’est échanger des émotions, construire de la culture commune, fabriquer du lien. Dans À Table ! Jean-Claude Kaufmann raconte l’élaboration de sept repas familiaux depuis les courses jusqu’au déroulement du repas. Articulé autour de l’œuvre musicale de Martinu La Revue de Cuisine, le menu du concert-conférence suit la narration de cette danse autour des repas, danse épiée sous forme d’enquête photographique auprès de sept familles. Sous le regard amusé de notre sociologue, À Table ! entremêle intimement plusieurs récits cons­truits par les images, par les mots, et bien sûr par la musique. Déchaînements de mouvements en tous sens, la cuisine est un tintamarre d’ustensiles qui va déboucher sur une œuvre culinaire unique. Chaque cuisinier devient un alchimiste qui transforme en or tout ce qu’il touche. La moindre fourchette se fait alors bavarde comme une pie… Inspiré du livre Familles, à table ! | Sous le regard de J-C Kaufmann | Photographies de Rita Scaglia> fiche complète du spectacle
    Martinu
    La Revue de Cuisine
    Strauss
    Le Dîner (extrait du Bourgeois gentilhomme)
    Schubert
    La Truite
    • Artistes
    • Jean-Claude Kaufmann
    • Isabelle Meyer
    • Pierric
    • François Killian
    • Karl Wingerter
    • Catherine Tunnell
    • Mirella Vedeva-Ruaux
    • Yvan Tschopp
    • Nicolas Bernard
    • François Dinkel
    • Arnaud Stachnick
    • André Gambarasi
  • À Table !

    Casino de Montbenon

    La famille se forge de l’intérieur, par ses repas. Manger ensemble, c’est échanger des émotions, construire de la culture commune, fabriquer du lien. Dans À Table ! Jean-Claude Kaufmann raconte l’élaboration de sept repas familiaux depuis les courses jusqu’au déroulement du repas. Articulé autour de l’œuvre musicale de Martinu La Revue de Cuisine, le menu du concert-conférence suit la narration de cette danse autour des repas, danse épiée sous forme d’enquête photographique auprès de sept familles. Sous le regard amusé de notre sociologue, À Table ! entremêle intimement plusieurs récits cons­truits par les images, par les mots, et bien sûr par la musique. Déchaînements de mouvements en tous sens, la cuisine est un tintamarre d’ustensiles qui va déboucher sur une œuvre culinaire unique. Chaque cuisinier devient un alchimiste qui transforme en or tout ce qu’il touche. La moindre fourchette se fait alors bavarde comme une pie… Inspiré du livre Familles, à table ! | Sous le regard de J-C Kaufmann | Photographies de Rita Scaglia> fiche complète du spectacle
    Martinu
    La Revue de Cuisine
    Strauss
    Le Dîner (extrait du Bourgeois gentilhomme)
    Schubert
    La Truite
    • Artistes
    • Jean-Claude Kaufmann
    • Isabelle Meyer
    • Pierric
    • François Killian
    • Karl Wingerter
    • Catherine Tunnell
    • Mirella Vedeva-Ruaux
    • Yvan Tschopp
    • Nicolas Bernard
    • François Dinkel
    • Arnaud Stachnick
    • André Gambarasi
  • Le Carnaval des Animaux

    Le Bois qui chante

    Ce soir, le monde des animaux lève le voile sur la musique. Ce soir, sur le plateau, c’est le Carnaval des Animaux ! Depuis sa tendre enfance, Karim est fasciné par la musique: son rêve est de devenir chef d’orchestre. Aidé parIsabelle la violoniste, il découvre un monde qui lui semblait alors inaccessible. Soulevant un voile de la pointe de son archet, Isabelle fait apparaître un livre musical, l’histoire de Ferdinand le taureau. Merveilleux ! La musique raconte une histoire ! Puis notre fée entonne Le bœuf sur le toit, rengaine brésilienne sortie tout droit du Carnaval de Rio. Un autre voile se soulève et apparaît alors le pianiste. Fantastique ! La musique donne envie de danser ! Karim jubile. Mais ce n’est pas tout. Chef d’orchestre il veut être, chef d’orchestre il sera ! Surgissent alors de toutes parts des musiciens. Ils vont imiter avec leur instrument ânes, kangourous et éléphants, devenant complices et cobayes de notre apprenti. Ce sera alors le Carnaval des Animaux. Mais non Karim, les tortues ne savent pas danser le french cancan ! Mais non Karim, ce n’est pas vingt mille notes sous les mers ! Apprends donc la musique avant de devenir un fossile ! Le chemin est long, parsemé de presto furioso et d’allegro ridicolo… Notre ami arrivera-t-il à réaliser son rêve ? Ses complices musiciens seront-ils assez perspicaces pour l’encourager dans sa voie et lever le voile sur les mystères de la musique ? Dès 7 ans> fiche complète du spectacle
    Alan Ridout
    Ferdinand, l’histoire du taureau andalou
    Darius Milhaud
    Le Bœuf sur le toit
    Camille Saint-Saëns
    Le Carnaval des Animaux
    • Artistes
    • Karim Slama
    • Isabelle Meyer
    • Gérard Demierre
    • Sébastien Guenot
    • François Killian
    • Christian Chamorel
    • Michael Zuber
    • Marion Rolland
    • Emmanuel Bütler
    • Mirella Vedeva-Ruaux
    • Yvan Tschopp
    • Francesco Bartoletti
    • Myrthe Rozeboom
    • Julien Mégroz
    • Marilyne Musy
  • Piazzolla

    Casino de Montbenon

    Dans Les Saisons Portègnes, Astor Piazzolla rend un véritable hommage aux Quatre Saisons de Vivaldi. Empruntant au baroque ses techniques d’écriture, l’homme au bandonéon perpétue la tradition du Tango, à la fois brûlure du soleil et abîme de noirceur. Déhanchements rythmiques dans un théâtre de larmes et de regrets, Patricia Carrazco et Pablo Linares, magnifique couple de danseurs argentins à la carrière internationale, restitue l’âme du Tango avec fièvre et folie, mais aussi avec charme en bandoulière. Provocation sublimée et vulgarité collant à la peau, si l’esprit même du Tango est sorti de la rue, Astor Piazzolla a toujours su l’y faire retourner. Évoquant un monde meilleur à travers le langage de la nostalgie, il greffe son amour de la musique savante occidentale avec les battements sourds de l’Argentine. Piazzolla, Les Quatre Saisons, soleil noir de mélancolie, sont fondamentalement une déclaration tragique, musiciens et danseurs sublimant cette passion magnétique, versatile et envoûtante.> fiche complète du spectacle
    Astor Piazzolla
    Histoire du Tango (Bordel 1900, Café 1930, Nightclub 1960, Concert d’Aujourd’hui)
    • Artistes
    • Patricia Carrazco
    • Haris Hatzimihail
    • Isabelle Meyer
    • Luis Semeniuk
    • Malika Pitou Nicolier
    • Pablo Linares
    • Louis Schwizgebel
    • Dagoberto Linhares
    • Eric Franceries
    • Lionel Cottet
    • Mirella Vedeva-Ruaux
    • Jérémy Vannereau
  • Piazzolla

    Casino de Montbenon

    Dans Les Saisons Portègnes, Astor Piazzolla rend un véritable hommage aux Quatre Saisons de Vivaldi. Empruntant au baroque ses techniques d’écriture, l’homme au bandonéon perpétue la tradition du Tango, à la fois brûlure du soleil et abîme de noirceur. Déhanchements rythmiques dans un théâtre de larmes et de regrets, Patricia Carrazco et Pablo Linares, magnifique couple de danseurs argentins à la carrière internationale, restitue l’âme du Tango avec fièvre et folie, mais aussi avec charme en bandoulière. Provocation sublimée et vulgarité collant à la peau, si l’esprit même du Tango est sorti de la rue, Astor Piazzolla a toujours su l’y faire retourner. Évoquant un monde meilleur à travers le langage de la nostalgie, il greffe son amour de la musique savante occidentale avec les battements sourds de l’Argentine. Piazzolla, Les Quatre Saisons, soleil noir de mélancolie, sont fondamentalement une déclaration tragique, musiciens et danseurs sublimant cette passion magnétique, versatile et envoûtante.> fiche complète du spectacle
    Astor Piazzolla
    Histoire du Tango (Bordel 1900, Café 1930, Nightclub 1960, Concert d’Aujourd’hui)
    • Artistes
    • Patricia Carrazco
    • Haris Hatzimihail
    • Isabelle Meyer
    • Luis Semeniuk
    • Malika Pitou Nicolier
    • Pablo Linares
    • Louis Schwizgebel
    • Dagoberto Linhares
    • Eric Franceries
    • Lionel Cottet
    • Mirella Vedeva-Ruaux
    • Jérémy Vannereau
  • Piazzolla

    Spectacles onésiens

    Dans Les Saisons Portègnes, Astor Piazzolla rend un véritable hommage aux Quatre Saisons de Vivaldi. Empruntant au baroque ses techniques d’écriture, l’homme au bandonéon perpétue la tradition du Tango, à la fois brûlure du soleil et abîme de noirceur. Déhanchements rythmiques dans un théâtre de larmes et de regrets, Patricia Carrazco et Pablo Linares, magnifique couple de danseurs argentins à la carrière internationale, restitue l’âme du Tango avec fièvre et folie, mais aussi avec charme en bandoulière. Provocation sublimée et vulgarité collant à la peau, si l’esprit même du Tango est sorti de la rue, Astor Piazzolla a toujours su l’y faire retourner. Évoquant un monde meilleur à travers le langage de la nostalgie, il greffe son amour de la musique savante occidentale avec les battements sourds de l’Argentine. Piazzolla, Les Quatre Saisons, soleil noir de mélancolie, sont fondamentalement une déclaration tragique, musiciens et danseurs sublimant cette passion magnétique, versatile et envoûtante.> fiche complète du spectacle
    Astor Piazzolla
    Histoire du Tango (Bordel 1900, Café 1930, Nightclub 1960, Concert d’Aujourd’hui)
    • Artistes
    • Patricia Carrazco
    • Haris Hatzimihail
    • Isabelle Meyer
    • Luis Semeniuk
    • Malika Pitou Nicolier
    • Pablo Linares
    • Louis Schwizgebel
    • Dagoberto Linhares
    • Eric Franceries
    • Lionel Cottet
    • Mirella Vedeva-Ruaux
    • Jérémy Vannereau
  • Le Carnaval des Animaux

    Casino de Montbenon

    Ce soir, le monde des animaux lève le voile sur la musique. Ce soir, sur le plateau, c’est le Carnaval des Animaux ! Depuis sa tendre enfance, Karim est fasciné par la musique: son rêve est de devenir chef d’orchestre. Aidé parIsabelle la violoniste, il découvre un monde qui lui semblait alors inaccessible. Soulevant un voile de la pointe de son archet, Isabelle fait apparaître un livre musical, l’histoire de Ferdinand le taureau. Merveilleux ! La musique raconte une histoire ! Puis notre fée entonne Le bœuf sur le toit, rengaine brésilienne sortie tout droit du Carnaval de Rio. Un autre voile se soulève et apparaît alors le pianiste. Fantastique ! La musique donne envie de danser ! Karim jubile. Mais ce n’est pas tout. Chef d’orchestre il veut être, chef d’orchestre il sera ! Surgissent alors de toutes parts des musiciens. Ils vont imiter avec leur instrument ânes, kangourous et éléphants, devenant complices et cobayes de notre apprenti. Ce sera alors le Carnaval des Animaux. Mais non Karim, les tortues ne savent pas danser le french cancan ! Mais non Karim, ce n’est pas vingt mille notes sous les mers ! Apprends donc la musique avant de devenir un fossile ! Le chemin est long, parsemé de presto furioso et d’allegro ridicolo… Notre ami arrivera-t-il à réaliser son rêve ? Ses complices musiciens seront-ils assez perspicaces pour l’encourager dans sa voie et lever le voile sur les mystères de la musique ? Dès 7 ans> fiche complète du spectacle
    Alan Ridout
    Ferdinand, l’histoire du taureau andalou
    Darius Milhaud
    Le Bœuf sur le toit
    Camille Saint-Saëns
    Le Carnaval des Animaux
    • Artistes
    • Karim Slama
    • Isabelle Meyer
    • Gérard Demierre
    • Sébastien Guenot
    • François Killian
    • Christian Chamorel
    • Michael Zuber
    • Marion Rolland
    • Emmanuel Bütler
    • Mirella Vedeva-Ruaux
    • Yvan Tschopp
    • Francesco Bartoletti
    • Myrthe Rozeboom
    • Julien Mégroz
    • Marilyne Musy
  • Le Carnaval des Animaux

    Théâtre d’Alès

    Ce soir, le monde des animaux lève le voile sur la musique. Ce soir, sur le plateau, c’est le Carnaval des Animaux ! Depuis sa tendre enfance, Karim est fasciné par la musique: son rêve est de devenir chef d’orchestre. Aidé parIsabelle la violoniste, il découvre un monde qui lui semblait alors inaccessible. Soulevant un voile de la pointe de son archet, Isabelle fait apparaître un livre musical, l’histoire de Ferdinand le taureau. Merveilleux ! La musique raconte une histoire ! Puis notre fée entonne Le bœuf sur le toit, rengaine brésilienne sortie tout droit du Carnaval de Rio. Un autre voile se soulève et apparaît alors le pianiste. Fantastique ! La musique donne envie de danser ! Karim jubile. Mais ce n’est pas tout. Chef d’orchestre il veut être, chef d’orchestre il sera ! Surgissent alors de toutes parts des musiciens. Ils vont imiter avec leur instrument ânes, kangourous et éléphants, devenant complices et cobayes de notre apprenti. Ce sera alors le Carnaval des Animaux. Mais non Karim, les tortues ne savent pas danser le french cancan ! Mais non Karim, ce n’est pas vingt mille notes sous les mers ! Apprends donc la musique avant de devenir un fossile ! Le chemin est long, parsemé de presto furioso et d’allegro ridicolo… Notre ami arrivera-t-il à réaliser son rêve ? Ses complices musiciens seront-ils assez perspicaces pour l’encourager dans sa voie et lever le voile sur les mystères de la musique ? Dès 7 ans> fiche complète du spectacle
    Alan Ridout
    Ferdinand, l’histoire du taureau andalou
    Darius Milhaud
    Le Bœuf sur le toit
    Camille Saint-Saëns
    Le Carnaval des Animaux
    • Artistes
    • Karim Slama
    • Isabelle Meyer
    • Gérard Demierre
    • Sébastien Guenot
    • François Killian
    • Christian Chamorel
    • Michael Zuber
    • Marion Rolland
    • Emmanuel Bütler
    • Mirella Vedeva-Ruaux
    • Yvan Tschopp
    • Francesco Bartoletti
    • Myrthe Rozeboom
    • Julien Mégroz
    • Marilyne Musy
  • Le Carnaval des Animaux

    Opéra de Montpellier

    Ce soir, le monde des animaux lève le voile sur la musique. Ce soir, sur le plateau, c’est le Carnaval des Animaux ! Depuis sa tendre enfance, Karim est fasciné par la musique: son rêve est de devenir chef d’orchestre. Aidé parIsabelle la violoniste, il découvre un monde qui lui semblait alors inaccessible. Soulevant un voile de la pointe de son archet, Isabelle fait apparaître un livre musical, l’histoire de Ferdinand le taureau. Merveilleux ! La musique raconte une histoire ! Puis notre fée entonne Le bœuf sur le toit, rengaine brésilienne sortie tout droit du Carnaval de Rio. Un autre voile se soulève et apparaît alors le pianiste. Fantastique ! La musique donne envie de danser ! Karim jubile. Mais ce n’est pas tout. Chef d’orchestre il veut être, chef d’orchestre il sera ! Surgissent alors de toutes parts des musiciens. Ils vont imiter avec leur instrument ânes, kangourous et éléphants, devenant complices et cobayes de notre apprenti. Ce sera alors le Carnaval des Animaux. Mais non Karim, les tortues ne savent pas danser le french cancan ! Mais non Karim, ce n’est pas vingt mille notes sous les mers ! Apprends donc la musique avant de devenir un fossile ! Le chemin est long, parsemé de presto furioso et d’allegro ridicolo… Notre ami arrivera-t-il à réaliser son rêve ? Ses complices musiciens seront-ils assez perspicaces pour l’encourager dans sa voie et lever le voile sur les mystères de la musique ? Dès 7 ans> fiche complète du spectacle
    Alan Ridout
    Ferdinand, l’histoire du taureau andalou
    Darius Milhaud
    Le Bœuf sur le toit
    Camille Saint-Saëns
    Le Carnaval des Animaux
    • Artistes
    • Karim Slama
    • Isabelle Meyer
    • Gérard Demierre
    • Sébastien Guenot
    • François Killian
    • Christian Chamorel
    • Michael Zuber
    • Marion Rolland
    • Emmanuel Bütler
    • Mirella Vedeva-Ruaux
    • Yvan Tschopp
    • Francesco Bartoletti
    • Myrthe Rozeboom
    • Julien Mégroz
    • Marilyne Musy
  • Le Carnaval des Animaux

    Opéra de Montpellier

    Ce soir, le monde des animaux lève le voile sur la musique. Ce soir, sur le plateau, c’est le Carnaval des Animaux ! Depuis sa tendre enfance, Karim est fasciné par la musique: son rêve est de devenir chef d’orchestre. Aidé parIsabelle la violoniste, il découvre un monde qui lui semblait alors inaccessible. Soulevant un voile de la pointe de son archet, Isabelle fait apparaître un livre musical, l’histoire de Ferdinand le taureau. Merveilleux ! La musique raconte une histoire ! Puis notre fée entonne Le bœuf sur le toit, rengaine brésilienne sortie tout droit du Carnaval de Rio. Un autre voile se soulève et apparaît alors le pianiste. Fantastique ! La musique donne envie de danser ! Karim jubile. Mais ce n’est pas tout. Chef d’orchestre il veut être, chef d’orchestre il sera ! Surgissent alors de toutes parts des musiciens. Ils vont imiter avec leur instrument ânes, kangourous et éléphants, devenant complices et cobayes de notre apprenti. Ce sera alors le Carnaval des Animaux. Mais non Karim, les tortues ne savent pas danser le french cancan ! Mais non Karim, ce n’est pas vingt mille notes sous les mers ! Apprends donc la musique avant de devenir un fossile ! Le chemin est long, parsemé de presto furioso et d’allegro ridicolo… Notre ami arrivera-t-il à réaliser son rêve ? Ses complices musiciens seront-ils assez perspicaces pour l’encourager dans sa voie et lever le voile sur les mystères de la musique ? Dès 7 ans> fiche complète du spectacle
    Alan Ridout
    Ferdinand, l’histoire du taureau andalou
    Darius Milhaud
    Le Bœuf sur le toit
    Camille Saint-Saëns
    Le Carnaval des Animaux
    • Artistes
    • Karim Slama
    • Isabelle Meyer
    • Gérard Demierre
    • Sébastien Guenot
    • François Killian
    • Christian Chamorel
    • Michael Zuber
    • Marion Rolland
    • Emmanuel Bütler
    • Mirella Vedeva-Ruaux
    • Yvan Tschopp
    • Francesco Bartoletti
    • Myrthe Rozeboom
    • Julien Mégroz
    • Marilyne Musy
  • Le Carnaval des Animaux

    Théâtre du Pré-aux-Moines

    Ce soir, le monde des animaux lève le voile sur la musique. Ce soir, sur le plateau, c’est le Carnaval des Animaux ! Depuis sa tendre enfance, Karim est fasciné par la musique: son rêve est de devenir chef d’orchestre. Aidé parIsabelle la violoniste, il découvre un monde qui lui semblait alors inaccessible. Soulevant un voile de la pointe de son archet, Isabelle fait apparaître un livre musical, l’histoire de Ferdinand le taureau. Merveilleux ! La musique raconte une histoire ! Puis notre fée entonne Le bœuf sur le toit, rengaine brésilienne sortie tout droit du Carnaval de Rio. Un autre voile se soulève et apparaît alors le pianiste. Fantastique ! La musique donne envie de danser ! Karim jubile. Mais ce n’est pas tout. Chef d’orchestre il veut être, chef d’orchestre il sera ! Surgissent alors de toutes parts des musiciens. Ils vont imiter avec leur instrument ânes, kangourous et éléphants, devenant complices et cobayes de notre apprenti. Ce sera alors le Carnaval des Animaux. Mais non Karim, les tortues ne savent pas danser le french cancan ! Mais non Karim, ce n’est pas vingt mille notes sous les mers ! Apprends donc la musique avant de devenir un fossile ! Le chemin est long, parsemé de presto furioso et d’allegro ridicolo… Notre ami arrivera-t-il à réaliser son rêve ? Ses complices musiciens seront-ils assez perspicaces pour l’encourager dans sa voie et lever le voile sur les mystères de la musique ? Dès 7 ans> fiche complète du spectacle
    Alan Ridout
    Ferdinand, l’histoire du taureau andalou
    Darius Milhaud
    Le Bœuf sur le toit
    Camille Saint-Saëns
    Le Carnaval des Animaux
    • Artistes
    • Karim Slama
    • Isabelle Meyer
    • Gérard Demierre
    • Sébastien Guenot
    • François Killian
    • Christian Chamorel
    • Michael Zuber
    • Marion Rolland
    • Emmanuel Bütler
    • Mirella Vedeva-Ruaux
    • Yvan Tschopp
    • Francesco Bartoletti
    • Myrthe Rozeboom
    • Julien Mégroz
    • Marilyne Musy
  • Le Carnaval des Animaux

    Théâtre de Benno Besson

    Ce soir, le monde des animaux lève le voile sur la musique. Ce soir, sur le plateau, c’est le Carnaval des Animaux ! Depuis sa tendre enfance, Karim est fasciné par la musique: son rêve est de devenir chef d’orchestre. Aidé parIsabelle la violoniste, il découvre un monde qui lui semblait alors inaccessible. Soulevant un voile de la pointe de son archet, Isabelle fait apparaître un livre musical, l’histoire de Ferdinand le taureau. Merveilleux ! La musique raconte une histoire ! Puis notre fée entonne Le bœuf sur le toit, rengaine brésilienne sortie tout droit du Carnaval de Rio. Un autre voile se soulève et apparaît alors le pianiste. Fantastique ! La musique donne envie de danser ! Karim jubile. Mais ce n’est pas tout. Chef d’orchestre il veut être, chef d’orchestre il sera ! Surgissent alors de toutes parts des musiciens. Ils vont imiter avec leur instrument ânes, kangourous et éléphants, devenant complices et cobayes de notre apprenti. Ce sera alors le Carnaval des Animaux. Mais non Karim, les tortues ne savent pas danser le french cancan ! Mais non Karim, ce n’est pas vingt mille notes sous les mers ! Apprends donc la musique avant de devenir un fossile ! Le chemin est long, parsemé de presto furioso et d’allegro ridicolo… Notre ami arrivera-t-il à réaliser son rêve ? Ses complices musiciens seront-ils assez perspicaces pour l’encourager dans sa voie et lever le voile sur les mystères de la musique ? Dès 7 ans> fiche complète du spectacle
    Alan Ridout
    Ferdinand, l’histoire du taureau andalou
    Darius Milhaud
    Le Bœuf sur le toit
    Camille Saint-Saëns
    Le Carnaval des Animaux
    • Artistes
    • Karim Slama
    • Isabelle Meyer
    • Gérard Demierre
    • Sébastien Guenot
    • François Killian
    • Christian Chamorel
    • Michael Zuber
    • Marion Rolland
    • Emmanuel Bütler
    • Mirella Vedeva-Ruaux
    • Yvan Tschopp
    • Francesco Bartoletti
    • Myrthe Rozeboom
    • Julien Mégroz
    • Marilyne Musy
  • Images de Sons

    Casino de Montbenon

    Imaginez de l’eau dans une bassine. Imaginez des musiciens en pleine interprétation. Imaginez une caméra filmant les mouvements de l’eau engendrés par les vibrations sonores de nos artistes. Chaque son réglé à une fréquence distincte crée une image précise. Chaque fréquence soumet les grains de sable à un agencement différent, graphisme géométrique d’une incroyable beauté. Le Duo Feldman-Courvoisier, composé de Sylvie Courvoisier, pianiste-compositrice suisse et du violoniste de jazz américain Mark Feldman se joint au Duo Zuber-Meyer dans un programme où compositions et improvisations se mêlent intimement. De Bartók à Courvoisier, c’est la rencontre de deux duos issus de milieux musicaux contrastés : le premier explore le monde du jazz et des musiques actuelles, le deuxième évolue dans le large répertoire classique. Deux duos qui finiront par s’unir dans un répertoire composé par Sylvie Courvoisier et dans lequel chaque artiste donne une touche personnelle sous forme d’improvisations éphémères. Par une technique unique et rigoureuse, le biologisteAlexander Lauterwasser propose un concert-spectacle où les figures engendrées par la musique évoquent des formes naturelles telles que cristaux de neige ou fleurs. Véritables chefs-d’œuvre dont les artisans sont avant tout les musiciens, les relations entre vibrations et formes se révèlent et nous ramènent au fondement de notre création.> fiche complète du spectacle
    Bartók
    Rhapsodie n°1 (François Killian au piano)
    John Zorn
    Kafziel
    Mark Feldman
    Purveyors
    Sylvie Courvoisier
    Double Windsor
    • Artistes
    • Alexander Lauterwasser
    • Isabelle Meyer
    • Michael Zuber
    • Sylvie Courvoisier
    • Mark Feldman
  • Il était une fois le Violon

    Casino de Montbenon

    Qui n’a pas un jour ou l’autre associé au violon l’image médiatisée d’André Rieu, incarnation d’un  Strauss post-moderne ? Vivaldi, le prêtre roux qui fut pionnier du concerto pour soliste, Paganini, le diable virtuose achevant ses concerts sur une corde, que de légendes, fondées ou non, entretiennent l’imaginaire autour de cet instrument aux proportions parfaites ! Le violon, bavard, parle et fait parler de lui depuis plus de trois siècles déjà. Mais au juste, qu’en savons-nous ? Dans son émission quotidienne sur France Inter intituléeCarrefour de Lodéon, l’exceptionnel violoncelliste et célèbre animateur radio Frédéric Lodéon fait connaître et aimer la musique classique depuis bientôt vingt ans, ouvrant tout grand les portes du classique à une heure de grande écoute.Isabelle Meyer et Michael Zuber quant à eux, sont issus d’une tradition violonistique héritée des grands maîtres et rassemblent les principales écoles de l’histoire. Par des extraits musicaux, compositions des plus grands violonistes de tous les temps, par des recherches musicologiques fouillées ainsi que des récits anecdotiques,Il était une fois le Violon vous propose de redécouvrir cet instrument mythique à travers 350 années de virtuosité. L’histoire commença le jour où les crins d’un cheval rencontrèrent les boyaux d’un chat…> fiche complète du spectacle
    Corelli
    La Folia, variations sérieuses
    Vivaldi
    Sonate à deux violons, RV 70
    Bach
    Partita n°1 en si mineur
    Tartini
    L’art de l’archet, variations sur une Gavotte de Corelli
    Locatelli
    Sonate à deux violons, op. IV n°5
    Leclair
    Sonate à deux violons sans basse, op. III
    Viotti
    Duo, op. 29
    Paganini & Milstein
    Paganiniana, variations
    Spohr
    Duo, op. 153
    Wieniawski
    Caprices, op. 18
    Ysaÿe
    Ballade
    Prokofiev
    Sonate pour deux violons, op. 56
    Bartók
    Duos
    • Artistes
    • Frédéric Lodéon
    • Isabelle Meyer
    • Michael Zuber
  • Dialogos

    Tournée en Argentine, Brésil, Chili

    Plonger dans l’harmonie de la musique, des mouvements, des couleurs et de la lumière ; vivre avec tous ses sens une expérience unique… C’est ce que le Duo Zuber-Meyer, le pianiste Aimé Bastian et les danseurs de la troupe d’eurythmie du Goetheanum de Dornach proposent dans un programme de musique russe. L’eurythmie, art à part entière (eu-rythmos signifiant « beau rythme »), est une expression artistique dans laquelle la musique est exprimée par des mouvements spécifiques du corps. Éclairage et étoffes colorées enrichissent les possibilités d’expression, venant souligner l’atmosphère et le contenu des gestes et des formes dansées dans l’espace. Que ce soit dans Prokofiev, compositeur desBallets Russes de Diaghilev, dans Moszkowski qui marque sa filiation avec le lyrisme romantique russe ou dans Chostakovitch et son style pathétique et truculent, musique et danse se rejoignent dans un concert-spectacle poétique rempli d’émotions.> fiche complète du spectacle
    Bach
    Chaconne de la Partita en ré mineur, BWV 1004
    Prokofiev
    Sonate pour deux violons, op. 56(Andante cantabile • Allegro • Commodo • Allegro con brio)
    Moszkowski
    Suite pour deux violons et piano en sol mineur, op. 71(Allegro energico • Allegro moderato • Lento assai • Molto vivace)
    Chostakovitch
    Cinq pièces pour deux violons et piano (Prélude • Gavotte • Élégie • Valse • Polka)
    • Artistes
    • Isabelle Meyer
    • Michael Zuber
    • Aimé Bastian
    • Goetheanum de Dornach
  • Dialogos

    Tournée en Allemagne et Italie

    Plonger dans l’harmonie de la musique, des mouvements, des couleurs et de la lumière ; vivre avec tous ses sens une expérience unique… C’est ce que le Duo Zuber-Meyer, le pianiste Aimé Bastian et les danseurs de la troupe d’eurythmie du Goetheanum de Dornach proposent dans un programme de musique russe. L’eurythmie, art à part entière (eu-rythmos signifiant « beau rythme »), est une expression artistique dans laquelle la musique est exprimée par des mouvements spécifiques du corps. Éclairage et étoffes colorées enrichissent les possibilités d’expression, venant souligner l’atmosphère et le contenu des gestes et des formes dansées dans l’espace. Que ce soit dans Prokofiev, compositeur desBallets Russes de Diaghilev, dans Moszkowski qui marque sa filiation avec le lyrisme romantique russe ou dans Chostakovitch et son style pathétique et truculent, musique et danse se rejoignent dans un concert-spectacle poétique rempli d’émotions.> fiche complète du spectacle
    Bach
    Chaconne de la Partita en ré mineur, BWV 1004
    Prokofiev
    Sonate pour deux violons, op. 56(Andante cantabile • Allegro • Commodo • Allegro con brio)
    Moszkowski
    Suite pour deux violons et piano en sol mineur, op. 71(Allegro energico • Allegro moderato • Lento assai • Molto vivace)
    Chostakovitch
    Cinq pièces pour deux violons et piano (Prélude • Gavotte • Élégie • Valse • Polka)
    • Artistes
    • Isabelle Meyer
    • Michael Zuber
    • Aimé Bastian
    • Goetheanum de Dornach
  • Le Carnaval des Animaux

    Festival de Cully

    Ce soir, le monde des animaux lève le voile sur la musique. Ce soir, sur le plateau, c’est le Carnaval des Animaux ! Depuis sa tendre enfance, Karim est fasciné par la musique: son rêve est de devenir chef d’orchestre. Aidé parIsabelle la violoniste, il découvre un monde qui lui semblait alors inaccessible. Soulevant un voile de la pointe de son archet, Isabelle fait apparaître un livre musical, l’histoire de Ferdinand le taureau. Merveilleux ! La musique raconte une histoire ! Puis notre fée entonne Le bœuf sur le toit, rengaine brésilienne sortie tout droit du Carnaval de Rio. Un autre voile se soulève et apparaît alors le pianiste. Fantastique ! La musique donne envie de danser ! Karim jubile. Mais ce n’est pas tout. Chef d’orchestre il veut être, chef d’orchestre il sera ! Surgissent alors de toutes parts des musiciens. Ils vont imiter avec leur instrument ânes, kangourous et éléphants, devenant complices et cobayes de notre apprenti. Ce sera alors le Carnaval des Animaux. Mais non Karim, les tortues ne savent pas danser le french cancan ! Mais non Karim, ce n’est pas vingt mille notes sous les mers ! Apprends donc la musique avant de devenir un fossile ! Le chemin est long, parsemé de presto furioso et d’allegro ridicolo… Notre ami arrivera-t-il à réaliser son rêve ? Ses complices musiciens seront-ils assez perspicaces pour l’encourager dans sa voie et lever le voile sur les mystères de la musique ? Dès 7 ans> fiche complète du spectacle
    Alan Ridout
    Ferdinand, l’histoire du taureau andalou
    Darius Milhaud
    Le Bœuf sur le toit
    Camille Saint-Saëns
    Le Carnaval des Animaux
    • Artistes
    • Karim Slama
    • Isabelle Meyer
    • Gérard Demierre
    • Sébastien Guenot
    • François Killian
    • Christian Chamorel
    • Michael Zuber
    • Marion Rolland
    • Emmanuel Bütler
    • Mirella Vedeva-Ruaux
    • Yvan Tschopp
    • Francesco Bartoletti
    • Myrthe Rozeboom
    • Julien Mégroz
    • Marilyne Musy
  • Le Carnaval des Animaux

    Festival de Cully

    Ce soir, le monde des animaux lève le voile sur la musique. Ce soir, sur le plateau, c’est le Carnaval des Animaux ! Depuis sa tendre enfance, Karim est fasciné par la musique: son rêve est de devenir chef d’orchestre. Aidé parIsabelle la violoniste, il découvre un monde qui lui semblait alors inaccessible. Soulevant un voile de la pointe de son archet, Isabelle fait apparaître un livre musical, l’histoire de Ferdinand le taureau. Merveilleux ! La musique raconte une histoire ! Puis notre fée entonne Le bœuf sur le toit, rengaine brésilienne sortie tout droit du Carnaval de Rio. Un autre voile se soulève et apparaît alors le pianiste. Fantastique ! La musique donne envie de danser ! Karim jubile. Mais ce n’est pas tout. Chef d’orchestre il veut être, chef d’orchestre il sera ! Surgissent alors de toutes parts des musiciens. Ils vont imiter avec leur instrument ânes, kangourous et éléphants, devenant complices et cobayes de notre apprenti. Ce sera alors le Carnaval des Animaux. Mais non Karim, les tortues ne savent pas danser le french cancan ! Mais non Karim, ce n’est pas vingt mille notes sous les mers ! Apprends donc la musique avant de devenir un fossile ! Le chemin est long, parsemé de presto furioso et d’allegro ridicolo… Notre ami arrivera-t-il à réaliser son rêve ? Ses complices musiciens seront-ils assez perspicaces pour l’encourager dans sa voie et lever le voile sur les mystères de la musique ? Dès 7 ans> fiche complète du spectacle
    Alan Ridout
    Ferdinand, l’histoire du taureau andalou
    Darius Milhaud
    Le Bœuf sur le toit
    Camille Saint-Saëns
    Le Carnaval des Animaux
    • Artistes
    • Karim Slama
    • Isabelle Meyer
    • Gérard Demierre
    • Sébastien Guenot
    • François Killian
    • Christian Chamorel
    • Michael Zuber
    • Marion Rolland
    • Emmanuel Bütler
    • Mirella Vedeva-Ruaux
    • Yvan Tschopp
    • Francesco Bartoletti
    • Myrthe Rozeboom
    • Julien Mégroz
    • Marilyne Musy
  • Dialogos

    Théâtre de Montreux-Riviera

    Plonger dans l’harmonie de la musique, des mouvements, des couleurs et de la lumière ; vivre avec tous ses sens une expérience unique… C’est ce que le Duo Zuber-Meyer, le pianiste Aimé Bastian et les danseurs de la troupe d’eurythmie du Goetheanum de Dornach proposent dans un programme de musique russe. L’eurythmie, art à part entière (eu-rythmos signifiant « beau rythme »), est une expression artistique dans laquelle la musique est exprimée par des mouvements spécifiques du corps. Éclairage et étoffes colorées enrichissent les possibilités d’expression, venant souligner l’atmosphère et le contenu des gestes et des formes dansées dans l’espace. Que ce soit dans Prokofiev, compositeur desBallets Russes de Diaghilev, dans Moszkowski qui marque sa filiation avec le lyrisme romantique russe ou dans Chostakovitch et son style pathétique et truculent, musique et danse se rejoignent dans un concert-spectacle poétique rempli d’émotions.> fiche complète du spectacle
    Bach
    Chaconne de la Partita en ré mineur, BWV 1004
    Prokofiev
    Sonate pour deux violons, op. 56(Andante cantabile • Allegro • Commodo • Allegro con brio)
    Moszkowski
    Suite pour deux violons et piano en sol mineur, op. 71(Allegro energico • Allegro moderato • Lento assai • Molto vivace)
    Chostakovitch
    Cinq pièces pour deux violons et piano (Prélude • Gavotte • Élégie • Valse • Polka)
    • Artistes
    • Isabelle Meyer
    • Michael Zuber
    • Aimé Bastian
    • Goetheanum de Dornach
  • Dialogos

    Casino de Montbenon

    Plonger dans l’harmonie de la musique, des mouvements, des couleurs et de la lumière ; vivre avec tous ses sens une expérience unique… C’est ce que le Duo Zuber-Meyer, le pianiste Aimé Bastian et les danseurs de la troupe d’eurythmie du Goetheanum de Dornach proposent dans un programme de musique russe. L’eurythmie, art à part entière (eu-rythmos signifiant « beau rythme »), est une expression artistique dans laquelle la musique est exprimée par des mouvements spécifiques du corps. Éclairage et étoffes colorées enrichissent les possibilités d’expression, venant souligner l’atmosphère et le contenu des gestes et des formes dansées dans l’espace. Que ce soit dans Prokofiev, compositeur desBallets Russes de Diaghilev, dans Moszkowski qui marque sa filiation avec le lyrisme romantique russe ou dans Chostakovitch et son style pathétique et truculent, musique et danse se rejoignent dans un concert-spectacle poétique rempli d’émotions.> fiche complète du spectacle
    Bach
    Chaconne de la Partita en ré mineur, BWV 1004
    Prokofiev
    Sonate pour deux violons, op. 56(Andante cantabile • Allegro • Commodo • Allegro con brio)
    Moszkowski
    Suite pour deux violons et piano en sol mineur, op. 71(Allegro energico • Allegro moderato • Lento assai • Molto vivace)
    Chostakovitch
    Cinq pièces pour deux violons et piano (Prélude • Gavotte • Élégie • Valse • Polka)
    • Artistes
    • Isabelle Meyer
    • Michael Zuber
    • Aimé Bastian
    • Goetheanum de Dornach
  • Mozart & les Étoiles

    Théâtre de Vevey

    Certains comptent les étoiles, Hubert Reeves conte les étoiles… Astrophysicien réputé, auteur de plusieurs travaux spécialisés, Reeves consacre le tiers de son temps à la vulgarisation. « Je crois, dit-il, que la communication du savoir est au moins aussi importante que l’avancement des connaissances : il est malsain et parfois dangereux de cultiver le secret mandarinal autour de la science. » Il aime la littérature et la musique, faisant songer à ces esprits d’autrefois qui mariaient élégamment la science et l’art. Des livres prodigieux, au sens de prodiges, tels quePatience dans l’Azur, Poussières d’étoiles, Malicorne, L’Heure de s’enivrer, des films comme Les Étoiles naissent aussi, La Vie dans l’univers, de nombreuses émissions de télévision l’ont popularisé auprès du public, rendant plus proche sa question constante : l’univers a-t-il un sens ? Toute cette générosité est une religion de l’homme, un investissement sur l’intelligence. Sa voix de rocaille avec son bel accent du Québec fait rouler les pierres de tous les ruisseaux. D’ailleurs, sa voix, il la prête aux musiques qu’il aime : Mozart entre autres. Dans Mozart & les Étoiles,Hubert Reeves raconte le parallélisme entre création musicale et création du cosmos, mêlant intimement pièces de musique de chambre et récit de la genèse des étoiles. Amoureux de la musique de toutes les sphères, il nous invite à trouver, comme à travers ses ouvrages, un sens à l’univers et à l’aventure humaine. Complémentarité de la recherche scientifique, esthétique et éthique… Laissons-le parler de Mozart : « Je ne puis penser sans émotion au moment où Mozart, ayant tout juste terminé l’écriture du Don Giovanni, dépose sa plume et regroupe ses feuillets. C’est un temps fort de la vie de l’humanité et, par extension, de la réalité tout entière. Tous les créateurs, musiciens, peintres, poètes, ont ajouté de la beauté au monde. Ils ont enrichi notre vie en nous donnant accès à des moments de bonheur ineffable. Et, en généralisant, je pense que tout être humain, dans sa sphère d’activité, petite ou grande, peut être un artisan du huitième jour. »> fiche complète du spectacle
    Mozart
    Quatuor en ré majeur, «Hoffmeister» (K. 499) (Allegro • Adagio • Allegro)
    • Artistes
    • Hubert Reeves
    • Isabelle Meyer
    • Michael Zuber
    • Karine Lethiec
    • Emmanuel Bütler
    • Francesco Bartoletti
  • Mozart & les Étoiles

    Casino de Montbenon

    Certains comptent les étoiles, Hubert Reeves conte les étoiles… Astrophysicien réputé, auteur de plusieurs travaux spécialisés, Reeves consacre le tiers de son temps à la vulgarisation. « Je crois, dit-il, que la communication du savoir est au moins aussi importante que l’avancement des connaissances : il est malsain et parfois dangereux de cultiver le secret mandarinal autour de la science. » Il aime la littérature et la musique, faisant songer à ces esprits d’autrefois qui mariaient élégamment la science et l’art. Des livres prodigieux, au sens de prodiges, tels quePatience dans l’Azur, Poussières d’étoiles, Malicorne, L’Heure de s’enivrer, des films comme Les Étoiles naissent aussi, La Vie dans l’univers, de nombreuses émissions de télévision l’ont popularisé auprès du public, rendant plus proche sa question constante : l’univers a-t-il un sens ? Toute cette générosité est une religion de l’homme, un investissement sur l’intelligence. Sa voix de rocaille avec son bel accent du Québec fait rouler les pierres de tous les ruisseaux. D’ailleurs, sa voix, il la prête aux musiques qu’il aime : Mozart entre autres. Dans Mozart & les Étoiles,Hubert Reeves raconte le parallélisme entre création musicale et création du cosmos, mêlant intimement pièces de musique de chambre et récit de la genèse des étoiles. Amoureux de la musique de toutes les sphères, il nous invite à trouver, comme à travers ses ouvrages, un sens à l’univers et à l’aventure humaine. Complémentarité de la recherche scientifique, esthétique et éthique… Laissons-le parler de Mozart : « Je ne puis penser sans émotion au moment où Mozart, ayant tout juste terminé l’écriture du Don Giovanni, dépose sa plume et regroupe ses feuillets. C’est un temps fort de la vie de l’humanité et, par extension, de la réalité tout entière. Tous les créateurs, musiciens, peintres, poètes, ont ajouté de la beauté au monde. Ils ont enrichi notre vie en nous donnant accès à des moments de bonheur ineffable. Et, en généralisant, je pense que tout être humain, dans sa sphère d’activité, petite ou grande, peut être un artisan du huitième jour. »> fiche complète du spectacle
    Mozart
    Quatuor en ré majeur, «Hoffmeister» (K. 499) (Allegro • Adagio • Allegro)
    • Artistes
    • Hubert Reeves
    • Isabelle Meyer
    • Michael Zuber
    • Karine Lethiec
    • Emmanuel Bütler
    • Francesco Bartoletti
  • Mozart & les Étoiles

    Casino de Montbenon

    Certains comptent les étoiles, Hubert Reeves conte les étoiles… Astrophysicien réputé, auteur de plusieurs travaux spécialisés, Reeves consacre le tiers de son temps à la vulgarisation. « Je crois, dit-il, que la communication du savoir est au moins aussi importante que l’avancement des connaissances : il est malsain et parfois dangereux de cultiver le secret mandarinal autour de la science. » Il aime la littérature et la musique, faisant songer à ces esprits d’autrefois qui mariaient élégamment la science et l’art. Des livres prodigieux, au sens de prodiges, tels quePatience dans l’Azur, Poussières d’étoiles, Malicorne, L’Heure de s’enivrer, des films comme Les Étoiles naissent aussi, La Vie dans l’univers, de nombreuses émissions de télévision l’ont popularisé auprès du public, rendant plus proche sa question constante : l’univers a-t-il un sens ? Toute cette générosité est une religion de l’homme, un investissement sur l’intelligence. Sa voix de rocaille avec son bel accent du Québec fait rouler les pierres de tous les ruisseaux. D’ailleurs, sa voix, il la prête aux musiques qu’il aime : Mozart entre autres. Dans Mozart & les Étoiles,Hubert Reeves raconte le parallélisme entre création musicale et création du cosmos, mêlant intimement pièces de musique de chambre et récit de la genèse des étoiles. Amoureux de la musique de toutes les sphères, il nous invite à trouver, comme à travers ses ouvrages, un sens à l’univers et à l’aventure humaine. Complémentarité de la recherche scientifique, esthétique et éthique… Laissons-le parler de Mozart : « Je ne puis penser sans émotion au moment où Mozart, ayant tout juste terminé l’écriture du Don Giovanni, dépose sa plume et regroupe ses feuillets. C’est un temps fort de la vie de l’humanité et, par extension, de la réalité tout entière. Tous les créateurs, musiciens, peintres, poètes, ont ajouté de la beauté au monde. Ils ont enrichi notre vie en nous donnant accès à des moments de bonheur ineffable. Et, en généralisant, je pense que tout être humain, dans sa sphère d’activité, petite ou grande, peut être un artisan du huitième jour. »> fiche complète du spectacle
    Mozart
    Quatuor en ré majeur, «Hoffmeister» (K. 499) (Allegro • Adagio • Allegro)
    • Artistes
    • Hubert Reeves
    • Isabelle Meyer
    • Michael Zuber
    • Karine Lethiec
    • Emmanuel Bütler
    • Francesco Bartoletti
  • Mozart & les Étoiles

    Théâtre de Montreux-Riviera

    Certains comptent les étoiles, Hubert Reeves conte les étoiles… Astrophysicien réputé, auteur de plusieurs travaux spécialisés, Reeves consacre le tiers de son temps à la vulgarisation. « Je crois, dit-il, que la communication du savoir est au moins aussi importante que l’avancement des connaissances : il est malsain et parfois dangereux de cultiver le secret mandarinal autour de la science. » Il aime la littérature et la musique, faisant songer à ces esprits d’autrefois qui mariaient élégamment la science et l’art. Des livres prodigieux, au sens de prodiges, tels quePatience dans l’Azur, Poussières d’étoiles, Malicorne, L’Heure de s’enivrer, des films comme Les Étoiles naissent aussi, La Vie dans l’univers, de nombreuses émissions de télévision l’ont popularisé auprès du public, rendant plus proche sa question constante : l’univers a-t-il un sens ? Toute cette générosité est une religion de l’homme, un investissement sur l’intelligence. Sa voix de rocaille avec son bel accent du Québec fait rouler les pierres de tous les ruisseaux. D’ailleurs, sa voix, il la prête aux musiques qu’il aime : Mozart entre autres. Dans Mozart & les Étoiles,Hubert Reeves raconte le parallélisme entre création musicale et création du cosmos, mêlant intimement pièces de musique de chambre et récit de la genèse des étoiles. Amoureux de la musique de toutes les sphères, il nous invite à trouver, comme à travers ses ouvrages, un sens à l’univers et à l’aventure humaine. Complémentarité de la recherche scientifique, esthétique et éthique… Laissons-le parler de Mozart : « Je ne puis penser sans émotion au moment où Mozart, ayant tout juste terminé l’écriture du Don Giovanni, dépose sa plume et regroupe ses feuillets. C’est un temps fort de la vie de l’humanité et, par extension, de la réalité tout entière. Tous les créateurs, musiciens, peintres, poètes, ont ajouté de la beauté au monde. Ils ont enrichi notre vie en nous donnant accès à des moments de bonheur ineffable. Et, en généralisant, je pense que tout être humain, dans sa sphère d’activité, petite ou grande, peut être un artisan du huitième jour. »> fiche complète du spectacle
    Mozart
    Quatuor en ré majeur, «Hoffmeister» (K. 499) (Allegro • Adagio • Allegro)
    • Artistes
    • Hubert Reeves
    • Isabelle Meyer
    • Michael Zuber
    • Karine Lethiec
    • Emmanuel Bütler
    • Francesco Bartoletti
  • Mozart & les Étoiles

    Spectacles onésiens

    Certains comptent les étoiles, Hubert Reeves conte les étoiles… Astrophysicien réputé, auteur de plusieurs travaux spécialisés, Reeves consacre le tiers de son temps à la vulgarisation. « Je crois, dit-il, que la communication du savoir est au moins aussi importante que l’avancement des connaissances : il est malsain et parfois dangereux de cultiver le secret mandarinal autour de la science. » Il aime la littérature et la musique, faisant songer à ces esprits d’autrefois qui mariaient élégamment la science et l’art. Des livres prodigieux, au sens de prodiges, tels quePatience dans l’Azur, Poussières d’étoiles, Malicorne, L’Heure de s’enivrer, des films comme Les Étoiles naissent aussi, La Vie dans l’univers, de nombreuses émissions de télévision l’ont popularisé auprès du public, rendant plus proche sa question constante : l’univers a-t-il un sens ? Toute cette générosité est une religion de l’homme, un investissement sur l’intelligence. Sa voix de rocaille avec son bel accent du Québec fait rouler les pierres de tous les ruisseaux. D’ailleurs, sa voix, il la prête aux musiques qu’il aime : Mozart entre autres. Dans Mozart & les Étoiles,Hubert Reeves raconte le parallélisme entre création musicale et création du cosmos, mêlant intimement pièces de musique de chambre et récit de la genèse des étoiles. Amoureux de la musique de toutes les sphères, il nous invite à trouver, comme à travers ses ouvrages, un sens à l’univers et à l’aventure humaine. Complémentarité de la recherche scientifique, esthétique et éthique… Laissons-le parler de Mozart : « Je ne puis penser sans émotion au moment où Mozart, ayant tout juste terminé l’écriture du Don Giovanni, dépose sa plume et regroupe ses feuillets. C’est un temps fort de la vie de l’humanité et, par extension, de la réalité tout entière. Tous les créateurs, musiciens, peintres, poètes, ont ajouté de la beauté au monde. Ils ont enrichi notre vie en nous donnant accès à des moments de bonheur ineffable. Et, en généralisant, je pense que tout être humain, dans sa sphère d’activité, petite ou grande, peut être un artisan du huitième jour. »> fiche complète du spectacle
    Mozart
    Quatuor en ré majeur, «Hoffmeister» (K. 499) (Allegro • Adagio • Allegro)
    • Artistes
    • Hubert Reeves
    • Isabelle Meyer
    • Michael Zuber
    • Karine Lethiec
    • Emmanuel Bütler
    • Francesco Bartoletti
  • Mozart & les Étoiles

    Casino de Montbenon

    Certains comptent les étoiles, Hubert Reeves conte les étoiles… Astrophysicien réputé, auteur de plusieurs travaux spécialisés, Reeves consacre le tiers de son temps à la vulgarisation. « Je crois, dit-il, que la communication du savoir est au moins aussi importante que l’avancement des connaissances : il est malsain et parfois dangereux de cultiver le secret mandarinal autour de la science. » Il aime la littérature et la musique, faisant songer à ces esprits d’autrefois qui mariaient élégamment la science et l’art. Des livres prodigieux, au sens de prodiges, tels quePatience dans l’Azur, Poussières d’étoiles, Malicorne, L’Heure de s’enivrer, des films comme Les Étoiles naissent aussi, La Vie dans l’univers, de nombreuses émissions de télévision l’ont popularisé auprès du public, rendant plus proche sa question constante : l’univers a-t-il un sens ? Toute cette générosité est une religion de l’homme, un investissement sur l’intelligence. Sa voix de rocaille avec son bel accent du Québec fait rouler les pierres de tous les ruisseaux. D’ailleurs, sa voix, il la prête aux musiques qu’il aime : Mozart entre autres. Dans Mozart & les Étoiles,Hubert Reeves raconte le parallélisme entre création musicale et création du cosmos, mêlant intimement pièces de musique de chambre et récit de la genèse des étoiles. Amoureux de la musique de toutes les sphères, il nous invite à trouver, comme à travers ses ouvrages, un sens à l’univers et à l’aventure humaine. Complémentarité de la recherche scientifique, esthétique et éthique… Laissons-le parler de Mozart : « Je ne puis penser sans émotion au moment où Mozart, ayant tout juste terminé l’écriture du Don Giovanni, dépose sa plume et regroupe ses feuillets. C’est un temps fort de la vie de l’humanité et, par extension, de la réalité tout entière. Tous les créateurs, musiciens, peintres, poètes, ont ajouté de la beauté au monde. Ils ont enrichi notre vie en nous donnant accès à des moments de bonheur ineffable. Et, en généralisant, je pense que tout être humain, dans sa sphère d’activité, petite ou grande, peut être un artisan du huitième jour. »> fiche complète du spectacle
    Mozart
    Quatuor en ré majeur, «Hoffmeister» (K. 499) (Allegro • Adagio • Allegro)
    • Artistes
    • Hubert Reeves
    • Isabelle Meyer
    • Michael Zuber
    • Karine Lethiec
    • Emmanuel Bütler
    • Francesco Bartoletti
  • Mozart & les Étoiles

    Casino de Montbenon

    Certains comptent les étoiles, Hubert Reeves conte les étoiles… Astrophysicien réputé, auteur de plusieurs travaux spécialisés, Reeves consacre le tiers de son temps à la vulgarisation. « Je crois, dit-il, que la communication du savoir est au moins aussi importante que l’avancement des connaissances : il est malsain et parfois dangereux de cultiver le secret mandarinal autour de la science. » Il aime la littérature et la musique, faisant songer à ces esprits d’autrefois qui mariaient élégamment la science et l’art. Des livres prodigieux, au sens de prodiges, tels quePatience dans l’Azur, Poussières d’étoiles, Malicorne, L’Heure de s’enivrer, des films comme Les Étoiles naissent aussi, La Vie dans l’univers, de nombreuses émissions de télévision l’ont popularisé auprès du public, rendant plus proche sa question constante : l’univers a-t-il un sens ? Toute cette générosité est une religion de l’homme, un investissement sur l’intelligence. Sa voix de rocaille avec son bel accent du Québec fait rouler les pierres de tous les ruisseaux. D’ailleurs, sa voix, il la prête aux musiques qu’il aime : Mozart entre autres. Dans Mozart & les Étoiles,Hubert Reeves raconte le parallélisme entre création musicale et création du cosmos, mêlant intimement pièces de musique de chambre et récit de la genèse des étoiles. Amoureux de la musique de toutes les sphères, il nous invite à trouver, comme à travers ses ouvrages, un sens à l’univers et à l’aventure humaine. Complémentarité de la recherche scientifique, esthétique et éthique… Laissons-le parler de Mozart : « Je ne puis penser sans émotion au moment où Mozart, ayant tout juste terminé l’écriture du Don Giovanni, dépose sa plume et regroupe ses feuillets. C’est un temps fort de la vie de l’humanité et, par extension, de la réalité tout entière. Tous les créateurs, musiciens, peintres, poètes, ont ajouté de la beauté au monde. Ils ont enrichi notre vie en nous donnant accès à des moments de bonheur ineffable. Et, en généralisant, je pense que tout être humain, dans sa sphère d’activité, petite ou grande, peut être un artisan du huitième jour. »> fiche complète du spectacle
    Mozart
    Quatuor en ré majeur, «Hoffmeister» (K. 499) (Allegro • Adagio • Allegro)
    • Artistes
    • Hubert Reeves
    • Isabelle Meyer
    • Michael Zuber
    • Karine Lethiec
    • Emmanuel Bütler
    • Francesco Bartoletti
  • Le Carnaval des Animaux

    Casino de Montbenon

    Ce soir, le monde des animaux lève le voile sur la musique. Ce soir, sur le plateau, c’est le Carnaval des Animaux ! Depuis sa tendre enfance, Karim est fasciné par la musique: son rêve est de devenir chef d’orchestre. Aidé parIsabelle la violoniste, il découvre un monde qui lui semblait alors inaccessible. Soulevant un voile de la pointe de son archet, Isabelle fait apparaître un livre musical, l’histoire de Ferdinand le taureau. Merveilleux ! La musique raconte une histoire ! Puis notre fée entonne Le bœuf sur le toit, rengaine brésilienne sortie tout droit du Carnaval de Rio. Un autre voile se soulève et apparaît alors le pianiste. Fantastique ! La musique donne envie de danser ! Karim jubile. Mais ce n’est pas tout. Chef d’orchestre il veut être, chef d’orchestre il sera ! Surgissent alors de toutes parts des musiciens. Ils vont imiter avec leur instrument ânes, kangourous et éléphants, devenant complices et cobayes de notre apprenti. Ce sera alors le Carnaval des Animaux. Mais non Karim, les tortues ne savent pas danser le french cancan ! Mais non Karim, ce n’est pas vingt mille notes sous les mers ! Apprends donc la musique avant de devenir un fossile ! Le chemin est long, parsemé de presto furioso et d’allegro ridicolo… Notre ami arrivera-t-il à réaliser son rêve ? Ses complices musiciens seront-ils assez perspicaces pour l’encourager dans sa voie et lever le voile sur les mystères de la musique ? Dès 7 ans> fiche complète du spectacle
    Alan Ridout
    Ferdinand, l’histoire du taureau andalou
    Darius Milhaud
    Le Bœuf sur le toit
    Camille Saint-Saëns
    Le Carnaval des Animaux
    • Artistes
    • Karim Slama
    • Isabelle Meyer
    • Gérard Demierre
    • Sébastien Guenot
    • François Killian
    • Christian Chamorel
    • Michael Zuber
    • Marion Rolland
    • Emmanuel Bütler
    • Mirella Vedeva-Ruaux
    • Yvan Tschopp
    • Francesco Bartoletti
    • Myrthe Rozeboom
    • Julien Mégroz
    • Marilyne Musy
  • Le Carnaval des Animaux

    Casino de Montbenon

    Ce soir, le monde des animaux lève le voile sur la musique. Ce soir, sur le plateau, c’est le Carnaval des Animaux ! Depuis sa tendre enfance, Karim est fasciné par la musique: son rêve est de devenir chef d’orchestre. Aidé parIsabelle la violoniste, il découvre un monde qui lui semblait alors inaccessible. Soulevant un voile de la pointe de son archet, Isabelle fait apparaître un livre musical, l’histoire de Ferdinand le taureau. Merveilleux ! La musique raconte une histoire ! Puis notre fée entonne Le bœuf sur le toit, rengaine brésilienne sortie tout droit du Carnaval de Rio. Un autre voile se soulève et apparaît alors le pianiste. Fantastique ! La musique donne envie de danser ! Karim jubile. Mais ce n’est pas tout. Chef d’orchestre il veut être, chef d’orchestre il sera ! Surgissent alors de toutes parts des musiciens. Ils vont imiter avec leur instrument ânes, kangourous et éléphants, devenant complices et cobayes de notre apprenti. Ce sera alors le Carnaval des Animaux. Mais non Karim, les tortues ne savent pas danser le french cancan ! Mais non Karim, ce n’est pas vingt mille notes sous les mers ! Apprends donc la musique avant de devenir un fossile ! Le chemin est long, parsemé de presto furioso et d’allegro ridicolo… Notre ami arrivera-t-il à réaliser son rêve ? Ses complices musiciens seront-ils assez perspicaces pour l’encourager dans sa voie et lever le voile sur les mystères de la musique ? Dès 7 ans> fiche complète du spectacle
    Alan Ridout
    Ferdinand, l’histoire du taureau andalou
    Darius Milhaud
    Le Bœuf sur le toit
    Camille Saint-Saëns
    Le Carnaval des Animaux
    • Artistes
    • Karim Slama
    • Isabelle Meyer
    • Gérard Demierre
    • Sébastien Guenot
    • François Killian
    • Christian Chamorel
    • Michael Zuber
    • Marion Rolland
    • Emmanuel Bütler
    • Mirella Vedeva-Ruaux
    • Yvan Tschopp
    • Francesco Bartoletti
    • Myrthe Rozeboom
    • Julien Mégroz
    • Marilyne Musy
  • Vivaldi fait défiler le Vintage

    Alcazar Montreux

    Un plateau féminin où talent et beauté s’allient pour un défilé vintage conçu par le metteur en scène Gérard Demierre. Les célébrissimes Quatre saisons de Vivaldi – interprétées live par l’excellent Cæcilia’s Ensemble avec comme solistes Isabelle Meyer et Michael Zuber – souligneront l’évolution de la mode au cours de ces quarante dernières années. Réactualisation de modèles typiques de certaines époques, la mode vintage, à l’image du vin, peut être millésimée, d’où l’expression (un sac Chanel des années 70, un manteau Burberrys’ des années 80…). Héroïnes hitchcockiennes côtoyant les idoles yé-yé, d’abord portée par les stars sur le tapis rouge des avant-premières, le vintage est descendu dans la rue et s’affiche sur les pages des magazines. Vivaldi ajoutant du tanin à d’authentiques vêtements d’époque, pas de doute, le passé est à la mode !> fiche complète du spectacle
    Vivaldi
    Concerto pour deux violons en la mineur, op. 3 n°8, RV 522 (Allegro • Larghetto e spirituoso • Allegro)
    • Artistes
    • Isabelle Meyer
    • Michael Zuber
    • Jasmina Boutique
    • Cæcilia’s Ensemble
  • Vivaldi fait défiler le Vintage

    Casino de Montbenon

    Un plateau féminin où talent et beauté s’allient pour un défilé vintage conçu par le metteur en scène Gérard Demierre. Les célébrissimes Quatre saisons de Vivaldi – interprétées live par l’excellent Cæcilia’s Ensemble avec comme solistes Isabelle Meyer et Michael Zuber – souligneront l’évolution de la mode au cours de ces quarante dernières années. Réactualisation de modèles typiques de certaines époques, la mode vintage, à l’image du vin, peut être millésimée, d’où l’expression (un sac Chanel des années 70, un manteau Burberrys’ des années 80…). Héroïnes hitchcockiennes côtoyant les idoles yé-yé, d’abord portée par les stars sur le tapis rouge des avant-premières, le vintage est descendu dans la rue et s’affiche sur les pages des magazines. Vivaldi ajoutant du tanin à d’authentiques vêtements d’époque, pas de doute, le passé est à la mode !> fiche complète du spectacle
    Vivaldi
    Concerto pour deux violons en la mineur, op. 3 n°8, RV 522 (Allegro • Larghetto e spirituoso • Allegro)
    • Artistes
    • Isabelle Meyer
    • Michael Zuber
    • Jasmina Boutique
    • Cæcilia’s Ensemble
  • Sérénade en Images

    Casino de Montbenon

    La Sérénade, cette belle nuit où les musiques parviennent aux oreilles des bien-aimées ! Serge Minkoff, cinéaste passionné de musique, et Gábor Takács, chef d’orchestre à l’imagination foisonnante, font découvrir un concert-spectacle où les sens se croisent, se confon­dent. Ouvrir son cœur à la musique, c’est faire resurgir des émotions. Fermer les yeux à l’écoute d’une œuvre, c’est s’imprégner de paysages intérieurs. Regarder ce que le cœur entend… Serge Minkoff s’est enthousiasmé pour ce projet, véritable challenge : créer et présenter une succession de séquences filmées évoquant par l’image la richesse musicale de laSérénade de Dvorák. Composée de cinq mouvements musicaux, chacun précédé d’un film introduisant le climat émotionnel, la Sérénade illustre autant d’états d’âme. Au fil des airs et des séquences, la Sérénade se découvre : lyrique, mélancolique, jubilatoire…> fiche complète du spectacle
    Mozart
    Divertimento en si bémol majeur, KV 137 (Andante • Allegro di molto • Allegro assai)
    Mendelssohn
    Symphonie de chambre n°10 (Adagio • Allegro • Piu presto)
    Bach
    Concerto pour deux violons en ré mineur, BWV 1043 (Vivace • Largo ma non tanto • Allegro)
    • Artistes
    • Gábor Takács
    • Camerata Bellerive
    • Isabelle Meyer
    • Michael Zuber
  • Sérénade en Images

    Alcazar Montreux

    La Sérénade, cette belle nuit où les musiques parviennent aux oreilles des bien-aimées ! Serge Minkoff, cinéaste passionné de musique, et Gábor Takács, chef d’orchestre à l’imagination foisonnante, font découvrir un concert-spectacle où les sens se croisent, se confon­dent. Ouvrir son cœur à la musique, c’est faire resurgir des émotions. Fermer les yeux à l’écoute d’une œuvre, c’est s’imprégner de paysages intérieurs. Regarder ce que le cœur entend… Serge Minkoff s’est enthousiasmé pour ce projet, véritable challenge : créer et présenter une succession de séquences filmées évoquant par l’image la richesse musicale de laSérénade de Dvorák. Composée de cinq mouvements musicaux, chacun précédé d’un film introduisant le climat émotionnel, la Sérénade illustre autant d’états d’âme. Au fil des airs et des séquences, la Sérénade se découvre : lyrique, mélancolique, jubilatoire…> fiche complète du spectacle
    Mozart
    Divertimento en si bémol majeur, KV 137 (Andante • Allegro di molto • Allegro assai)
    Mendelssohn
    Symphonie de chambre n°10 (Adagio • Allegro • Piu presto)
    Bach
    Concerto pour deux violons en ré mineur, BWV 1043 (Vivace • Largo ma non tanto • Allegro)
    • Artistes
    • Gábor Takács
    • Camerata Bellerive
    • Isabelle Meyer
    • Michael Zuber
  • Vivaldi & Piazzolla

    tournée au Japon

    De Venise à Buenos Aires, la terre double le phénomène des saisons. Lorsque les plaisirs de Bacchus enivrent les Vénitiens, les bords du fleuve Rio de la Plata se colorent de tons printaniers. Isabelle Meyer et l’Ensemble Art-en-Ciel présentent un concert-spectacle où Vivaldi et Piazzolla dansent l’alternance des saisons et des styles dans un pas de deux musical, culturel et chorégraphique.> fiche complète du spectacle
    Antonio Vivaldi
    Les Quatre Saisons
    Astor Piazzolla
    Las Cuatro Estaciones Portenas
    • Artistes
    • Isabelle Meyer
    • Patricia Carrazco
    • Pablo Linares
    • Ensemble Art-en-Ciel
    • Jérémy Vannereau
    • Luis Semeniuk
    • Mirella Vedeva-Ruaux
    • Nicolas Mayoraz
    • Gérard Diggelmann