Mozart & les Étoiles

Création du cosmos & Création artistique

Certains comptent les étoiles, Hubert Reeves conte les étoiles… Astrophysicien réputé, auteur de plusieurs travaux spécialisés, Reeves consacre le tiers de son temps à la vulgarisation. « Je crois, dit-il, que la communication du savoir est au moins aussi importante que l’avancement des connaissances : il est malsain et parfois dangereux de cultiver le secret mandarinal autour de la science. » Il aime la littérature et la musique, faisant songer à ces esprits d’autrefois qui mariaient élégamment la science et l’art. Des livres prodigieux, au sens de prodiges, tels quePatience dans l’Azur, Poussières d’étoiles, Malicorne, L’Heure de s’enivrer, des films comme Les Étoiles naissent aussi, La Vie dans l’univers, de nombreuses émissions de télévision l’ont popularisé auprès du public, rendant plus proche sa question constante : l’univers a-t-il un sens ? Toute cette générosité est une religion de l’homme, un investissement sur l’intelligence. Sa voix de rocaille avec son bel accent du Québec fait rouler les pierres de tous les ruisseaux. D’ailleurs, sa voix, il la prête aux musiques qu’il aime : Mozart entre autres. Dans Mozart & les Étoiles,Hubert Reeves raconte le parallélisme entre création musicale et création du cosmos, mêlant intimement pièces de musique de chambre et récit de la genèse des étoiles. Amoureux de la musique de toutes les sphères, il nous invite à trouver, comme à travers ses ouvrages, un sens à l’univers et à l’aventure humaine. Complémentarité de la recherche scientifique, esthétique et éthique… Laissons-le parler de Mozart : « Je ne puis penser sans émotion au moment où Mozart, ayant tout juste terminé l’écriture du Don Giovanni, dépose sa plume et regroupe ses feuillets. C’est un temps fort de la vie de l’humanité et, par extension, de la réalité tout entière. Tous les créateurs, musiciens, peintres, poètes, ont ajouté de la beauté au monde. Ils ont enrichi notre vie en nous donnant accès à des moments de bonheur ineffable. Et, en généralisant, je pense que tout être humain, dans sa sphère d’activité, petite ou grande, peut être un artisan du huitième jour. »
Mozart
Quatuor en ré majeur, «Hoffmeister» (K. 499) (Allegro • Adagio • Allegro)

Galerie d’images

Vidéo

Dates

  • Théâtre de Vevey

  • Casino de Montbenon

  • Casino de Montbenon

  • Théâtre de Montreux-Riviera

  • Casino de Montbenon

  • Casino de Montbenon